Peut-être vous souvenez vous que le 31 mars dernier, Macron annonçait à grand renfort de trompettes le lancement d’un consortium industriel français piloté par AIR LIQUIDE pour fabriquer en urgence 10 000 respirateurs destinés à sauver les malades du COVID 19.

Une enquête de RADIO FRANCE publiée le 23 avril nous apprenait que 8500 de ces 10 000 appareils (uniquement destinés au transport des malades) ne pourraient pas être utilisés pour réanimer les malades du COVID.

Nous apprenons le 5 juin sur le site de l’ANSM, que 292 au moins de ces 8500 appareils livrés en avril et mai sont en panne et devront être renvoyés au fabricant :

La lettre d’AIR LIQUIDE est rassurante: aucun de ces appareils (commandés par le gouvernement de toute urgence) n’a été utilisé !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :