Le Bureau des statistiques aux Pays-Bas vient de publier une série d’informations pour l’année 2015. On y apprend que 7259 personnes ont été euthanasiées. Le décompte se fait ainsi : 6672 par euthanasie, 150 par suicide assisté et 431 personnes ont été mises « en phase terminale » sans qu’elles le demandent. Mais de plus, 18.213 décès sont imputables à des décisions médicales visant à provoquer la mort.

Ceci semble tellement effarant que nos lecteurs seront sans doute sceptiques. Le tableau de la mort fourni par le Bureau des statistiques se retrouve sur Internet en tapant : Overledenen naarmedische beslissing rond levenseinde;leeftijd,doodsoorzaak 24 mei 2017. En outre, 1693 suicides assistés ont été réalisés sans être signalées comme la loi le demande.

L’ensemble des euthanasies a triplé entre 2005 et 2015.

L’euthanasie va être étendue aux démences : merci Hitler ! L’an dernier, la première victime a été une femme affirmant que l’enfer était sur terre. Une autre avait violé un enfant. Un alcoolique chronique aussi y a eu aussi droit. L’idée est que toute personne trouvant que sa vie ne vaut pas la peine d’être vécue pourrait être euthanasiée.  Cette année une femme était atteinte d’une maladie psychiatrique : on lui a mis un somnifère dans son café ; puis en famille le médecin est venu lui faire une piqûre mortelle.

 « Le Reichsleiter Bouhler et le docteur en médecine Brandt sont sous leur responsabilité, chargés d’étendre l’autorité de certains médecins, à désigner personnellement à l’effet d’accorder la délivrance par la mort, aux personnes qui dans la limite du jugement humain et à la suite d’un examen médical approfondi, auront été déclarées incurables ». Signé Hitler. 1er septembre 1939. Pour les Pays-Bas tous les médecins ont le droit de donner la mort et « sans examen médical approfondi ». En tuant les vieux et les malades, le gouvernement fait de belles économies en matière de dépenses de santé.

Le plus étonnant est de l’entendre affirmer qu’il n’y a pas eu de « dérapages » en cette matière.

Les Hollandais âgés font actuellement la fortune des maisons de retraites allemandes par peur d’être euthanasiées en douce dans leur pays.

Un conseil : n’allez pas vous promener par-là. Maladie ou accident : vous prenez des risques en mettant vos pieds au pays de la mort.  (Lifenews, 05/07/217).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :