Quatre jours avant le vote pour les élections européennes, Renaud Camus dit retirer sa liste “Ligne Claire” pour les Européennes. Ce qui, dans les faits, n’est pas possible, la loi ne permettant pas de retirer une liste une fois qu’elle a été entérinée.

Contacté par France 3 Occitanie, Renaud Camus précise les raisons de sa décision :

Parce qu’une personne haut placée dans notre liste a été photographiée traçant une croix gammée dans le sable, sur une plage, puis s’agenouillant devant elle en prière. C’est exactement le contraire de tout ce que nous sommes et de tout ce que nous voulons. Je ne pouvais pas demander aux électeurs d’envoyer à Strasbourg une personne qui s’amuse à de tels jeux, même si, comme elle le dit, il ne s’agissait que d’un jeu idiot pour adolescents attardés. Et il est impossible à ce stade de changer quoi que ce soit à cette liste. Il est également impossible, juridiquement, de la retirer. Mais je peux la désavouer

La personne visée par les propos de Renaud Camus n’est autre que la jeune Fiorina Lignier, éborgnée lors d’une manifestation des Gilets Jaunes, et qui n’a pas encore réagi à cette annonce.

Renaud Camus est connu pour ses propos hostiles à l’immigration. Les médias relèvent moins que l’écrivain est également un inverti notoire (autrefois chroniqueur au magazine homosexuel Gai Pied, il avait raconté avec les détails les plus sordides ses virées dans les backrooms de San Francisco). Ce qui n’a guère gêné Karim Ouchikh, président du Siel (Souveraineté, identités et libertés), avec lequel il avait déposé la liste “La Ligne Claire”. Tous deux partageaient, il est vrai, des positions sionistes très affirmées.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

7 commentaires

  1. alexderome says:

    D’où sort cette histoire de Fiorina Lignier prostrée devant une croix gammée dessinée sur la sable ?

  2. Isabelle P says:

    Si on pouvait désavouer les talmudistes qui prient en crachant sur la croix et Jésus…, la politique serait bien plus saine !