Nouveau scandale lié au « locataire » du Vatican

Le denier de Saint-Pierre (Peter’s Pence) était à l’origine un tribut annuel versé au Saint-Siège par l’Angleterre du VIIIᵉ siècle à 1534 (au moment de la Réforme) pour aider les pauvres et les malades. Le mot britannique de pence est le pluriel de la petite monnaie appelée penny (1,5€). Sous le pontificat de Pie IX (1792-1878), le nom est repris pour désigner une contribution volontaire des fidèles à la papauté.

Selon The Wall Street Journal du 11 décembre 2019 (article de Francis X. Rocca) qui en fait un gros titre, seulement 10 % de cette somme arrive aux pauvres. Le reste est utilisé pour boucher les déficits du Vatican… ad majorem dei gloriam, au nom de la plus grande gloire de Dieu. Il est vrai qu’en France les gouvernements nous ont habitués à ce genre de rafistolages.

En attendant, en Amérique un cabinet juridique de l’État du Rhode Island, a porté plainte pour fraude contre la Conférence des évêques américains.

En effet, celle-ci recueille les fonds des donateurs qui aboutissent à des « managers » intermédiaires ou à la participation à des œuvres profanes douteuses sur le plan financier ou moral, comme un film sur Elton John intitulé Rocketman (l’homme fusée).

La réponse de Rome aux critiques faites à la suite du Wall Street Journal (journal spécialisé en matière de finances) est déconcertante : le Souverain Pontife intuitu personae (personnellement) utilise son argent comme il le veut selon ses besoins.

Comme Elton John est homosexuel et “marié” à un homme, on est bien obligé de penser que le pape est ainsi complice de telles pratiques. C’est un gage supplémentaire donné aux homosexuels.

Mais ce gage est différent des précédents qui étaient publics. Cette fois-ci ce don est strictement privé. Conclusion, en douce le pape subventionne l’homosexualité. C’est que, bien sûr, il est pour in pectore (dans le fond du cœur)… Il serait bien mieux inspiré de soutenir des films véritablement chrétiens.

Donc si vous donnez de l’argent pour « le denier de Saint Pierre », vous savez désormais ce que le pape peut en faire : encourager des pratiques inacceptables selon la Bible qui rejette les mœurs païennes à l’instar de Saint Paul. Le denier de Saint Pierre est devenu le denier de Judas.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :