staffan de mistura

Le gouvernement syrien a vivement dénoncé la « partialité » des déclarations de Staffan de Mistura, émissaire de l’ONU pour la Syrie, qui a accusé l’armée syrienne d’avoir mené un raid meurtrier le week-end dernier.

« De Mistura s’éloigne, avec ses dernières déclarations, de l’impartialité dans l’exercice de sa mission, en tenant des propos dénués d’objectivité« , a indiqué une source du ministère syrien des Affaires étrangères.

« Nous aurions espéré que l’émissaire de l’ONU condamne les massacres perpétrés par les organisations terroristes comme l’Etat Islamique, le Front al-Nosra et les autres groupes affiliés à Al-Qaïda. », insiste le ministère des Affaires étrangères syriens.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Colloque sur Saint Joseph

Plus de 9h de conférences pour seulement 5.00 € ! Pourquoi s’en priver ?

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :