Joseph Lehmann ou Lémann (1836-1915) et son frère jumeau Augustin Lehmann sont nés juifs. Rapidement orphelins, ils ont été confiés à leur oncle et tante et élevés dans une riche famille juive ashkénaze de Lyon. A l’âge de 18 ans, ils se convertissent ensemble au catholicisme à l’insu de leur famille. La découverte de leur conversion crée un grand émoi dans leur famille et la communauté juive locale. Les injonctions du rabbin, les menaces des oncles et les pleurs des tantes n’y feront rien, les deux frères restent inébranlables : « Nous sommes chrétiens ! Nous resterons chrétiens ! ». Ils sont tous deux ordonnés prêtres à 24 ans. En 1892, ils  fondent le couvent Notre-Dame du Mont-Carmel à Haïfa ainsi que plusieurs orphelinats et des écoles. Le 18 avril 1908, le cardinal Coullié, archevêque de Lyon, leur fait part de l’arrivée des lettres pontificales du pape Pie X leur conférant la dignité de Prélats domestiques de Sa Sainteté, dits encore Prélats Romains, ce qui leur donne le titre de Monseigneur. Tous deux ont aussi écrit de nombreux livres, bien souvent consacrés à la question juive.

Les éditions Déterna viennent de rééditer L’entrée des Israélites dans la société française, lecture bien utile dans le contexte actuel. En effet, la plupart de nos contemporains ignorent de quelle manière les Israélites sont entrés dans la société française pour en devenir membres. L’abbé Lémann rappelle aux Israélites l’étendue des bienfaits dont ils sont redevables au bon roi Louis XVI qui, le premier, a préparé leur émancipation civile, tout en prenant diverses précautions. L’auteur décrit comment la Révolution est venue interrompre et usurper l’entreprise royale en la matière, la dénaturant dans un vaste projet antichrétien.

Ce livre aborde une autre explication : celle du mystérieux problème de l’élévation sociale du peuple d’Israël et des épreuves des Nations. L’étrange mouvement, dit révolutionnaire, qui, en faisant monter les Israélites, fait descendre les Etats chrétiens, est étudié ici dans ses causes les plus secrètes.

L’entrée des Israélites dans la société française, Abbé Joseph Lémann, éditions Déterna, 338 pages, 31 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :