Mgr José Antonio Eguren, archevêque de Piura et président de la Commission Famille de la Conférence épiscopale péruvienne, a déploré que Nadine Heredia, épouse du président du Pérou, utilise deux de ses filles pour promouvoir la légalisation de l’avortement dans le pays.

«Il ne me semble pas approprié d’utiliser ainsi les images de deux jeunes filles mineures pour faire la propagande de l’avortement», a-t-il déclar2 ce 13 août après le lancement du Congrès eucharistique national qu’il préside à Piura jusqu’au 16 août .

Le 12 août, Nadine Heredia, épouse du président du Pérou Ollanta Humala, a exprimé publiquement son soutien – via ses comptes sur Facebook et Twitter – à la campagne «Laissez-la décider” qui veut obtenir la dépénalisation de l’avortement dans le pays.

La photo de Nadine Heredia la représentait avec deux de ses filles tenant une pancarte sur laquelle était écrit «#DejalaDecidir # 12 (pour 12 août) Si es mi cuerpo … #YoDecido”. (Laissez-la décider, pour le 12 août… Oui c’est mon corps. Je Décide.)

Promsex-logo-mpi

Derrière la campagne «Laissez-la décider”, on retrouve PROMSEX (pro-avortement et pro-LGBT) et la fausse association catholique “Catholiques pour un libre choix” ou encore l’Institut Péruvien de Paternité Responsable INPPARES, organisations qui ont reçu de International Planned Parenthood Federation et sa filiale américaine, Planned Parenthood Federation of America, accusée ces jours-ci de trafic d’organes de bébés avortés dans leurs installations, plus de 3 millions de dollars au cours des deux dernières années pour promouvoir l’avortement au Pérou.

congreso-ppfa-promsex planned parenthood

Nadine Heredia a menti sur les réseaux sociaux en déclarant que ceux qui “veulent maintenant se présenter comme défenseurs de la vie ont oublié que pendant des années ils ont préconisé la stérilisation forcée” sous le gouvernement d’Alberto Fujimori dans les années 1990.

C’est un mensonge et ce sont bien entendu les organisations qui promeuvent l’avortement aujourd’hui, et qu’a rejoint la Première Dame du Pérou, qui ont soutenu naguère la politique de planification familiale – y compris la stérilisation – de Fujimori.

Le Mouvement Manuela Ramos, ONG féministe péruvienne dont le siège enregistré à l’Agence péruvienne de coopération internationale est le même que celui de fausse association catholique “Catholiques pour un libre choix“, a reçu entre 1995 et 2000, plus de 25 millions de dollars de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), précisément pour soutenir le Programme de planification familiale et de santé reproductive du gouvernement Fujimori.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :