Le travail du verre et du cristal est une longue tradition dans l’est de la France. Ce savoir-faire Français rayonne dans les foyers de l’hexagone et à l’étranger lors des fêtes de Noël.

Une légende raconte qu’en 1858, une grande sécheresse sévit, provoquant de très mauvaises récoltes de fruits. Il n’y avait plus de quoi décorer le sapin. Alors un souffleur de verre de Goetzenbruck en Moselle eut une brillante idée pour remplacer les pommes : souffler des boules en verre. Depuis cette tradition de suspendre des boules en verre au sapin s’est perpétuée, non seulement en Lorraine mais jusqu’à gagner le monde entier. Si la verrerie de Goetzenbruck a fermé ses portes depuis 1964, d’autres fabriques locales ont repris le flambeau, ajoutant leur touche personnelle à cet objet d’Art qui, décorant l’arbre de Noël familial, prend avec les années une valeur sentimentale.

Situé en Moselle et en Alsace dans le massif des Vosges du Nord le Centre international d’art verrier de Meisenthal (CIAV) est un lieu unique de production, de démonstration et de création. La verrerie existe depuis 1702 lorsque le duc Léopold Ier de Lorraine accordait à quelques verriers de venir s’installer dans le village. Si dans les années 90 l’engouement de la jeunesse pour ce métier d’Art avait diminué, le centre de formation a donné un nouveau souffle à la transmission de ce savoir-faire. Afin de moderniser ses créations, l’entreprise lança en 1999 un nouveau concept revisitant la tradition.

La spécialité de Meisenthal est la production de boules de Noël contemporaines imaginées par des designers. Chaque année est produite une nouvelle pièce de forme épurée, sphérique ou encore octogonale, qui devient collector. Chaque modèle porte un message. Le modèle Kilo évoque la forme des poids utilisés dans les anciennes épiceries alors que Vroum est couvert de reliefs de pneus neige. Le dernier modèle Piaf vient compléter la collection, fruit d’une collaboration désormais immortalisée entre la créatrice Harmonie Begon étudiante aux Arts décoratifs à Strasbourg et des mésanges picorant une boule de graisse mêlée de graines. Cette dernière création a battu tous les records de vente du CIAV avec plus de 35 000 pièces vendues !


Boules de Noël traditionnelles et contemporaines (sélection) – toute la collection sur ciav-meisenthal.fr

Les boules sont soufflées à la bouche selon la méthode du soufflé tourné à mains libres. Des modèles plus traditionnels issus des archives sont encore produits comme la grappe de raisin ou la pomme de pin : https://ciav-meisenthal.fr/rubrique/noel/collection

D’autres grands noms de la région proposent des créations originales pour Noël, tels que les ornements Lalique, la Rochère et ses boules de Noël classiques ou la cristallerie de Baccarat proposant également des décorations de table.

Une cristallerie familiale est aussi incontournable en Lorraine. Installée depuis 2010, la cristallerie Lehrer à Garrebourg propose depuis 2019 une nouvelle boule traditionnelle de Noël collector : d’abord en forme de Kugelhof, puis de bouchon de Champagne, le modèle de cette année présente un souriant Männele que vous pouvez commander ici

Mais dans la région, il y a encore quelques artisans indépendants qui fabriquent des sujets de Noël au chalumeau ou à la canne soufflée, comme Fabrice Oberhauser souffleur de verre de père en fils depuis 7 générations. Outre les boules traditionnelles de Noël et les bonhommes de neige, il est fier de ses glaçons torsadés. En effet, la technique de fabrication et la mémoire d’une génération lui furent léguées par un ancien de son village. Là aussi le manque avait poussé les verriers à être créatifs. En effet l’ancien raconte que pendant la seconde guerre mondiale, les grands fours étaient à l’arrêt car les combustibles étaient réquisitionnés pour participer à l’effort de guerre. Alors pour décorer le sapin durant ces années marquées par la misère, les verriers avaient réutilisé des débris de verre et de vitraux des édifices bombardés pour réaliser des glaçons torsadés. Vous pouvez retrouver les créations de Fabrice sur les marchés de Noëls mosellans et alsaciens.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :