Le député de Saint-Pierre-et-Miquelon, Stéphane Claireaux, aurait été agressé par des anti-vax ! Les manifestants lui aurait jeté des algues. Le pauvre, rendez-vous compte ! Macron et ses amis poussent des cris d’orfraie, la classe politique corrompue s’indigne. Ils oublient tous de préciser que ce dernier a insulté les manifestants – en leur faisant un  doigt d’honneur –  qui s’en sont ensuite pris à lui.

Mais remettons un peu les choses en perspective : cet élu qui touche plus de 6000 € / mois s’est permis de voter les lois qu’on lui a dit de voter. 6000 € / mois pour un pantin c’est cher payé. Surtout quand le patin donne sa voix au passe sanitaire et au passe vaccinal qui privent de leur travail des centaines de milliers de français et qui privent de ressources des millions de français. Non content de continuer de fermer des lits d’hôpitaux, ce gouvernement et ses valets de l’assemblée nationale ont jeté à la rue sans ressources des infirmières, médecins, restaurateurs, pompiers et bientôt même, l’ensemble des salariés de France qui refuseront de se faire empoisonner par l’injection ARNm.

Une telle politique qui divise, affame et discrimine pousse de façon évidente une partie de la population à l’extrême. Car acculés et de plus en plus nombreux, les victimes de Macron et de ses maitres mondialistes n’auront pas d’autre choix que celui de la révolte. Macron et son gouvernement sont entrain de jeter la France dans la guerre civile.

Alors que Stéphane Claireaux et ses amis se méfient, quelques algues ce n’est pas grand chose comparé aux conséquences de la colère qu’ils génèrent par leur folie !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :