Droit à l’avortement: grande conférence des donateurs “She decides” à Bruxelles

Combien de fois avez-vous entendu les gouvernements européens se plaindre de la conjoncture économique et exposer leurs difficultés à boucler leur exercice budgétaire ? 

Pourtant, plusieurs d’entre eux viennent de débloquer des dizaines de millions d’euros pour financer l’avortement aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

Oui, suite à la décision du président des Etats-Unis Donald Trump de cesser d’accorder des subventions aux organismes promouvant l’avortement, des Etats européens endettés ont décidé contre tout bon sens d’accroître leur endettement pour compenser les subventions américaines supprimées aux avorteurs !

Le décret signé par Donald Trump supprime 600 millions de dollars de subventions annuelles à des organismes avorteurs tels que Planned Parenthood.

Mais la Belgique, les Pays-Bas, la Suède et le Danemark, enfoncés dans leur logique mortifère, ont annoncé débloquer ensemble 51 millions d’euros destinés aux organismes privés des subventions américaines. Ces mêmes Etats co-organisent une campagne intitulée “She Decides” qui vise à récolter d’autres soutiens financiers – et politiques – pour les avorteurs et les plannings familiaux.

La Finlande, le Canada, le Luxembourg et la Norvège, ainsi que des organisations privées comme la Fondation Bill & Melinda Gates ont déjà répondu à cet appel mortifère. Au total, ce sont 181 millions d’euros qui ont déjà été recueilli par cette campagne, a fait savoir ce jeudi le ministre belge de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open Vld), au terme d’une conférence internationale qui s’est tenue à Bruxelles, avec des représentants d’une cinquantaine de pays.

 “Certains gouvernements (ndlr : comme la France, le Royaume-Uni et le Portugal)  ont demandé un peu plus de temps pour constituer un budget. Nous devons respecter cela“, a déclaré Lilianne Ploumen, ministre néerlandaise du Commerce Extérieur et de la Coopération au développement et initiatrice de la plate-forme “She Decides”.

Le ministre belge de la Coopération au développement s’est réjoui du montant “important” recueilli en “trois semaines seulement“. “Il faut poursuivre les efforts. ‘She Decides’ est devenu un groupe d’amis, d’alliés. C’est un très bon point de départ“, a-t-il ajouté. Un point de départ ? Mais vers quoi ?

En deuxième lieu, nous pourrions envisager de mettre en place des initiatives sur le terrain“, a-t-il déclaré. Ce qui signifie tout simplement œuvrer sur les différents continents à une politique malthusienne.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

41 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :