Les fruits de la révolution conciliaire qui a bouleversé l’ordre social et éthique traditionnel et les ordres religieux sont toujours davantage scandaleux.

Dernièrement ce sont les Frères de la Charité de la province belge qui font parler d’eux en appliquent une nouvelle forme de charité post-moderne : la mise à mort de leur patients, au nom de la dignité humaine certainement.

En effet ils ont décidé de rendre possible l’euthanasie de leur malades même ceux qui ne sont pas en phase terminale. Ils suivent ainsi la logique politiquement correct de la société belge qui s’évertue à être bien en phase avec les progrès de la culture de mort dans leur pays.

Il faut souligner que le Conseil d’administration belge des Frères de la Charité est composé de laïcs, autre effet de l’aggiornamento conciliaire pratiqué dans les ordres, et que ce sont eux qui ont pris cette décision contraire à l’éthique chrétienne.

La salle de presse du Vatican fait savoir aujourd’hui que le pape a

demandé à la communauté belge des Frères de la charité de Gand de renoncer à pratiquer l’euthanasie sur ses patients. »

News Va qui relaye la nouvelle explique :

« En mai dernier, la province belge de cette communauté de religieux avait déjà été rappelée à l’ordre par son supérieur général à Rome, le frère René Stockman rappelant que l’euthanasie est «contraire aux principes de base de l’Église catholique». La Congrégation pour la Doctrine de la foi avait ajouté qu’il s’agit du «meurtre délibéré moralement inacceptable d’une personne humaine».

La remontrance avait été formulée après que l’équipe administrative de la province, composée de laïcs, ait décidé rendre possible l’euthanasie de ses patients, y compris ceux qui ne sont pas en phase de «maladie terminale», dans les 15 centres psychiatriques qu’ils gèrent en Belgique, l’un des trois pays de l’Union européenne à avoir institutionnalisé l’euthanasie, avec ses deux voisins du Benelux, les Pays-Bas et le Luxembourg.

Le 5 août dernier, le frère René Stockman, avait donné jusqu’au 5 septembre au Conseil d’administration belge pour qu’il modifie ses positions en matière d’euthanasie des patients psychiatriques dont ils ont la charge, sinon «les mesures juridiques nécessaires seraient prises», avait-il assuré. Cela signifie concrètement que la province belge des Frères de la Charité pourrait être exclue de l’ordre et perdre son label catholique.

En Belgique, la communauté a bien reçu le message du Saint-Siège, mais n’y a toujours pas répondu.”

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

53 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !