Jean Etévenaux, docteur en histoire et diplômé de l’Ibstitut d’études politiques, préside la Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres.

Son livre Les Grandes Heures de Lyon (publié une première fois en 1992) vient d’être réédité par les éditions Perrin. Cet ouvrage s’adresse autant aux Lyonnais qu’aux autres. Il veut aider à réconcilier les premiers avec leur passé pour qu’ils en parlent avec exactitude et qu’ils connaissent leur héritage. Les seconds ne peuvent rester indifférents à la genèse plus que bimillénaire de la deuxième agglomération française qui tient une part importante dans l’identité de la France. Car Lyon, au cours de l’histoire, a exercé, en droit ou en fait, des fonctions de capitale politique, religieuse, économique et même culturelle.

Cet ouvrage débute avec cette affirmation : Lyon existe avant Lugdunum. C’est un des principaux enseignements de l’archéologie récente, sur cette période qui précède la conquête romaine, que nous présente l’auteur dans le premier chapitre. Viennent ensuite la naissance de la nation gauloise à Lugdunum, l’assemblée des Trois Gaules, le rôle de l’empereur Claude, Sainte Blandine, Saint Irénée et les martyrs de l’an 177, le rôle de capitale du royaume burgonde, les débuts de l’Hôtel-Dieu, la période carolingienne, le temps des invasions avec les Hongrois à Ainay, le rôle de l’archevêque Hugues à l’époque du Saint Empire romain germanique, les deux conciles, l’arrivée de Philippe le Bel, le développement du commerce, l’essor des Villeroy, les Canuts, l’apparition du Crédit lyonnais, etc. Ce livre nous conte ainsi une véritable saga qui nous amène jusqu’à nos jours.

Les Grandes Heures de Lyon, Jean Etévenaux, éditions Perrin, 576 pages, 27 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

Un commentaire

  1. alexderome says:

    Je recommande la lecture d’une nouvelle de Stefan Zweig : Un mariage à Lyon qui raconte le récit émouvant de deux jeunes aristocrates enfermés dans une prison et qui sont mariés par un prêtre réfractaire la veille de leur exécution. Un très beau texte.