Le site infomigrants – qui, comme son nom l’indique, informe les immigrés de toutes les bonnes astuces à ne pas manquer lorsqu’ils ont mis le pied sur le sol français – signale que les immigrés illégaux bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME) peuvent obtenir le remboursement de leur Pass Navigo pour la période de mars 2016 à octobre 2018.

Les personnes en situation irrégulière, bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME), peuvent désormais demander le remboursement de leur Pass Navigo pour la période de mars 2016 à octobre 2018. La présidente de la région Île-de-France avait décidé d’exclure les sans-papiers des réductions tarifaires mais la justice a annulé cette mesure.
Le collectif Mobilités pour tous et toutes, qui rassemblent plusieurs associations dont la Cimade et le Gisti, organise trois demi-journées de permanence pour aider les bénéficiaires de l’AME (Aide médicale d’État) à obtenir le remboursement de leur Pass Navigo (carte de transports en Île-de-France).

En 2016, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, décide d’exclure les personnes en situation irrégulière des réductions tarifaires dans les transports. Pour justifier cette décision, elle estimait que leur accorder la gratuité des transports équivalait à une « prime à l’illégalité« .

Le Tribunal administratif et la Cour administrative d’appel ont annulé en janvier cette décision estimant qu’elle était discriminatoire et illégale.

La justice ordonne ainsi à la région le rétablissement de ces réductions et la mise en place d’un mécanisme d’indemnisation pour les personnes titulaires de l’AME s’étant acquittées d’un forfait Navigo entre mars 2016 et octobre 2018.

Les personnes concernées ont jusqu’en octobre 2019 pour demander le remboursement, à hauteur de 75%. « Les migrants peuvent récupérer jusqu’à 1 500 €« , explique la Cimade. Cette demande peut se faire par le biais des associations mais également à titre individuel.

Ce sont les Gilets Jaunes et autres Français vivant dans une situation précaire qui vont apprécier la mesure…

Vous avez dit préférence étrangère ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :