mgr-Norberto-Rivera

Dimanche durant la messe en la cathédrale métropolitaine, à l’occasion du 28 décembre – jour durant lequel l’Église catholique commémore «Les saints Innocents” – le cardinal Norberto Rivera, dans son homélie, a parlé des «nouveaux innocents », ces enfants dans le monde qui tombent dans les mains de criminels, qui souffrent dans des familles séparées ou qui sont victimes de l’avortement. Le cardinal a appelé à protéger les enfants de la pornographie et de la drogue.

Le cardinal a aussi répété à quel point il était important que les familles soient unies si nous voulons assurer une bonne éducation et un bon développement des enfants, sans quoi on met en danger l’avenir des enfants, et par conséquent celui du Mexique.

Par ailleurs et dans le même sens, dans un communiqué publié par le Service d’information de l’Archidiocèse de Mexico (SIAME), le Père Julián López Amozurritua, théologien canoniste de la cathédrale de Mexico, a affirmé que les victimes de l’avortement sont des nouveaux saints Innocents.

Il a rappelé que la mort des Saints Innocents des mains des soldats d’Hérode était un massacre inhumain et cruel et cet épisode que l’on nous présente après Noël  montre aussi le drame de la vie non reçue, et rappelle ce massacre qu’aujourd’hui on ne cesse de renouveler.

Malgré l’opposition de l’Eglise catholique et de millions de Mexicains, en avril 2007, l’Assemblée législative mexicaine a voté la dépénalisation de l’avortement jusqu’à douze semaines de grossesse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :