De quoi les Européens ont peur ? Il existe six grandes craintes dans le continent en cette année 2018, et la liste des pays craignant telle ou telle chose est tellement évidente qu’elle en frôle la caricature. Les pays concernés sont ceux de l’Europe des 28, avec la Suisse et la Norvège mais sans l’Irlande, le Luxembourg, Malte, Chypre et la Slovénie.

  • L’extrémisme politique : Allemagne, Autriche, Danemark et Suisse. Il est logique de voir les Allemands, castrés par 45 ans d’occupation soviétique et 72 ans d’occupation américaine, avoir peur de leur ombre. La Suisse, le Danemark et l’Autriche voient la gauche locale refuser d’admettre le choix du peuple.
  • Le terrorisme : France, évidemment. Parce que le Bataclan, parce que Nice, parce que les attentats ratés, parce que 5e colonne islamiste…
  • Crime : Lituanie, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie. Les anciens pays du Bloc de l’Est. Avant la chute du Mur, le crime était sévèrement réprimé. Sauf, bien entendu, quand il était commis par la police politique. L’Europe de l’Est est aussi en première ligne face à l’invasion coloniale.
  • Chômage: Espagne, Italie, Croatie, Finlande et Grèce. Pays en crise pour trois d’entre eux et pays ayant peur de l’être pour le dernier.
  • Inégalité sociale: le Portugal. Le dernier pays d’Europe occidentale à avoir rejoint le niveau économique des autres. Le seul donc à se pencher sur des problèmes des années quatre-vingt…
  • Financer les programmes sociaux: Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Norvège et Suède. Soucis de pays riches… dont trois puissances dans les hydrocarbures.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :