La loi française sur les « fake news » inquiète le chef de la diplomatie russe Lavrov. Les deux propositions de la loi ont été votées par l’Assemblée nationale dans la nuit du 3 au 4 juillet

« Nous sommes préoccupés par le fait que RT […] soit qualifiée, par exemple par le gouvernement français, d’agent d’influence », a-t-il déclaré. « Si ce n’est pas de la censure, […] une tentative de limiter l’espace de libre expression, alors je ne comprends pas grand-chose à la vie », a-t-il ajouté.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    et nous savons que Lavrov comprend très bien la vie

  2. Daniel Daflon says:

    Les politiques s’inversent: Avant les faux procès, les condamnations des patriotes nationalistes, c’etait en Russie.
    A présent, c’est en France.
    Bientôt un goulag dans le Larzac?

    • Paul-Emic says:

      pourquoi pas ?
      on est bien parti pour ça

    • Hilarion says:

      Lors de sa dernière visite en France Soljénitsyne, a dit “vous allez de là ou nous venons”. L’URSS quittait la dictature, nous allions vers elle.

    • Un Goulag? prend trop de place, coûte cher en personnel, il faut nourrir (mal) les prisonniers, les surveiller. les loger(mal).
      Le sens pratique de nos tyrans leur feront préférer quelques charniers. C’est ponctuel et on en parle plus. Les pelleteuses vous creusent de belles fosses en quelques minutes. Les supplétifs pour l’abattage sont déjà sur place dans notre cher pays. La République a fait de gros progrès depuis la Vendée, elle sous-traite.

    • Geneviève says:

      Ce sont les mêmes qui ont condamné les patriotes russes, qui maintenant s’en prennent au nationalistes Français. Ce sont ceux qui ne supportent pas qu’il y ait d’autres peuples que le leur !