immigrationCela se passe en Italie mais cela pourrait se passer dans n’importe quel pays d’Europe inféodé aux diktats des officines immigrationnistes et autres lobbies anti-racistes et anti-blancs!

La région Piémont a décidé de financer, dans la région de Biella, des cours professionnels pour les chômeurs avec les fonds alloués par l’Union Européenne mais elle a également décidé de favoriser les immigrés : à ces derniers elle accorde une prime de 400€ afin qu’ils assistent au moins à 2/3 des cours, aux Italiens, rien du tout.

C’est ça l’égalitarisme et la solidarité tant vantés par les bonnes consciences cléricales et laïques !

“Le travail est la chose la plus importante de la vie, dénonce Michele Mosca, secrétaire provincial de la Ligue du Nord. Et pourtant dans ce secteur ils réussissent à discriminer les Italiens, en faisant du favoritisme envers les étrangers.”

“Désormais la politique bien-pensante de notre pays nous fait assister tous les jours à des situations honteuses”, déclare à son tour un conseiller municipal de la même formation politique.

Mais ces déclarations ne changeront rien à ce scandale. En Italie, il fait bon être un immigré au chômage.

Francesca de Villasmundo

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/corsi-professionali-razzisti-soldi-solo-agli-stranieri-1303265.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :