Dominique Lormier, historien, est l’auteur de plus de 140 ouvrages, dont plusieurs ayant trait à la Seconde Guerre mondiale. Son nouvel ouvrage concerne cette défaite de 1940 qui hante la mémoire nationale, comme un évènement honteux, durant lequel l’armée française se serait effondrée en quelques jours sans combattre, contre des troupes allemandes surpuissantes et invincibles.

Ce livre veut rétablir une vérité bien plus complexe. L’auteur souligne comment une historiographie anglo-américaine souvent francophobe a souvent dénigré l’armée française et déformé la vérité historique. Les manuels scolaires ne sont pas plus objectifs. Or, les témoignages des principaux officiers allemands (le général Erwin Rommel, le général Heinz Guderian, le général Schobert, le général Adolf Galland, le maréchal Keitel,…) attestent d’une résistance courageuse et souvent acharnée des troupes françaises.

En plus de 300 pages, l’auteur tente donc de démontrer au lecteur que la défaite de 1940 n’est donc pas honteuse, mais explicable par les erreurs du commandement français et allié, l’impréparation de la France à une guerre moderne, guerre-éclair fondée sur la rapidité et la mobilité des moyens offensifs allemands. Mais l’auteur rappelle et salue différents faits héroïques tout à l’honneur de l’armée française.

Les vérités cachées de la défaite de 1940, Dominique Lormier, éditions du Rocher, 322 pages, 19,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Cadoudal says:

    un élément essentiel de la défaite: la collaboration du parti communiste français avec l’ armée allemande;
    sabotage des transports par la CGT rail;
    sabotage dans les arsenaux;
    exemple: beaucoup d’ unités recevaient des munitions inappropriées.
    il y a longtemps, il y a eu une série d’ articles faits par des officiers dans les ÉCRITS DE PARIS sur ces trahisons des “héros de la Résistance” ; restées impunies.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.