La propagande djihadiste continue de menacer la France. Le n°7 de la revue numérique Dar al-Islam, le magazine francophone de l’Etat Islamique, publie un dossier “La France à genoux” qui recommande de “combattre et tuer tous les corrupteurs” parmi lesquels sont cités “les professeurs qui enseignent la laïcité à nos enfants“.

dar al islam1

dar al islam laicité 2

dar al islam laicité

dar al islam enseignants

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Le poète a toujours raison
    Qui voit plus haut que l’horizon
    Et le futur est son royaume
    Face à notre génération
    Je déclare avec Aragon

    L’immigration est une chance pour la France !

    🙂

  2. Ahahah les djihadistes sont vraiment les instruments du bon Dieu!
    Tous les 68tards et leurs successeurs qui ont massacré, dénaturé, abêti l’enseignement et qui ont accueilli les immigrés à bras ouverts en nivelant le niveau par le bas, les voilà maintenant en ligne de tir des élites qu’ils ont formées!
    Le boomerang est-il le jeu préféré des djihadistes ?
    Ceci dit, on va rire jaune, n’est-ce pas Elieja ? 🙂

    • 1000 % avec Efgy.
      Le Bon Dieu est un grand joueur d’aïkido (Il utilise la force de l’adversaire pour la faire se retourner contre lui).
      Ces bons “profs” de l’éduc naze, fossoyeurs de l’éducation, en-saignants LGBT, couvreurs de pédophiles et j’en oublie ; mangent et se prostituent pour Big Bro’. Il serait trop ballot de perdre son salaire de fonctionnaire ainsi que ses vacances à rallonge bien payées. Il n’y a pas de D. enseignez-vous ? L’Homme descend du singe ?
      Et bien rendez des comptes à présent devant votre Créateur. Il n’est pas trop tard pour faire amende honorable.

      Ah, et puis messieurs, pensez également aux chefs d’établissements (repaire à franc-macs.)

  3. Proverbes 26
    27 Celui qui creuse une fosse y tombe, Et la pierre revient sur celui qui la roule.