Le microcosme journaleux bobo parisien est dans tous ses états à cause de ses ébats sur internet : une page facebook privée surnommée La ligue du lol et animée par des journalistes parisiens bien en vue est accusée de cyber-harcèlement par des néo-féministes journalistes ! Cyber-harcèlement pratiqué, disent les bien-pensantes modèles aux bien-pensants pervers, grâce à l’anonymat…

Non pas que les journalistes et communicants bêtes et méchants à l’origine de cette page facebook attirent une quelconque sympathie, -ce sont des rossards de première, bien politiquement correct qui se croient donc tout permis-, mais le timing est franchement révélateur : au moment où le gouvernement Macron s’interroge sur la possibilité de lever l’anonymat sur internet et twitter, cette affaire de cyber-harcèlement anonyme tombe bien à pic : elle devient l’excuse parfaite pour censurer, par une loi, le net

Et ainsi comme le souligne à cette bande d’hypocrites Aude Rossigneux « un fait divers devient une loi » !

La dictature orwellienne prophétisée dans 1984 est en marche

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !