Aux Etats-Unis vient de sortir un livre de contes pour les petits enfants intitulé L’heure de l’histoire Drag Queen (Drag Queen Story Hour). Il doit être diffusé dans les librairies, bibliothèques et écoles du pays. L’idée générale a été donnée à la présentation de cet ouvrage : « Les enfants sont capables de voir les gens qui rejettent les restrictions rigides sur le genre et imaginent un monde dans lequel les gens peuvent se présenter comme ils le souhaitent avec leurs réels habits ».

Un travesti du nom de Xochi Mochi en tenue satanique ad hoc a ainsi présenté cet ouvrage devant 40 petits à la bibliothèque publique Michelle Obama de Long Beach en Californie à la demande de LGBT et du Réseau d’Alliance des sexualités. Le but est de diffuser ce petit ouvrage dans le monde entier, en expliquant que le statut de travesti est tout à fait normal. Judy Zuckerman directeur de la Bibliothèque de Brooklyn a déclaré qu’il y avait là « un important programme qui célèbre la diversité et fait embrasser sans entraves l’exploration de soi-même ». Propos que l’on retrouve sur le site DQSH (initiales du livre). C’est du Freud à la petite semaine…

Omar Navarro, candidat républicain aux élections des membres du Congrès en Californie, s’est déclaré « outré » par cette exhibition en déclarant : « Ce que nous allons apprendre à nos enfants à l’école ? De vrais enseignements sataniques en direct à Long Beach. Je suis furieux que ce soit autorisé ». Des groupes de parents ont déclaré qu’il y avait là une destruction  des cerveaux par des « ordures ». Quand on voir l’énergumène Hochi, on n’a certainement pas envie d’acheter un truc pareil.

L’Eglise de Satan  qui est légale a remercié LGBT par ces simples mots « Hail Satan » (Salut Satan !).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

16 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :