afrique-not-homosexuality

Par Fresnel Bongol Tsimba/MPI

C’est en ces mots que s’est exprimée Philomène (prénom d’emprunt), une habitante d’un des quartiers de Brazzaville au Congo. Parce que son fils âgé d’à peine 17 ans voue une admiration aux homosexuels et craignant qu’il devienne homosexuel, et la risée du quartier, elle s’est insurgée en ces termes : «  L’homosexualité est une dérive, c’est la perversion de nos valeurs, de nos us et coutumes. C’est l’abomination devant Dieu. C’est un danger contre les cultures africaines. Etant chrétienne catholique je ne pourrais jamais tolérer ça chez moi… »

L’homosexualité fait débat en Afrique. Pour Steve Mbikayi, député du parti travailliste au parlement de Kinshasa en République Démocratique du Congo, l’homosexualité est une véritable dérive, c’est un danger contre la pérennisation de l’espèce humaine ainsi que les valeurs africaines. Au micro de nos confrères de Radio Okapi, il déclare : « «Il y a une dérive. Vous savez qu’après qu’on a accepté le mariage homosexuel, aujourd’hui, en Europe, il y a un débat pour commencer à apprendre la sexualité aux enfants à l’école primaire, la masturbation à 6 ans, à choisir son sexe… c’est très grave». Il va encore plus loin et dit ouvertement : «Il faut commencer par bloquer l’homosexualité pour bloquer toutes les antivaleurs et protéger le peuple congolais contre la dépravation des mœurs».

Interrogée sur la réaction de Philomène, plusieurs personnes ont déclaré la soutenir parce que l’homosexualité est contre nature en Afrique.

Aubin fonctionnaire a déclaré : «  Nous sommes Africains avec nos cultures spécifiques et la Bible interdit des relations sexuelles entre personnes de même sexe, alors copier les réalités occidentales est inadmissible, je ne peux tolérer ces genres d’égarement. C’est vraiment l’abomination l’homosexualité et devant Dieu c’est condamnable »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

21 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :