Comme chaque mois, la vidéo concernant l’intention de « prière » du pape François vient d’être publiée par le réseau mondial de la prière du pape. Celle d’avril 2017 vient de paraître sur les réseaux romains et elle est consacrée aux jeunes, peut-on lire sur le titre… et indirectement aux migrants !

Le mot prière est un bien grand mot puisque de culte rendu à Dieu, de demande adressée au Christ, point dans les paroles pontificales. On ne sait pas trop à qui donc le pape argentin adresse sa requête :

«Je sais que vous, les jeunes, énonce le pape, vous ne voulez pas vivre dans l’illusion d’une liberté  soumise à la mode actuelle, que vous voulez viser plus haut. Ai-je tort ou raison ? Ne laissez pas d’autres que vous être les acteurs du changement. Vous, les jeunes, tenez l’avenir dans vos mains. Je vous demande de le bâtir, de vous mettre au travail pour un monde meilleur[1]. C’est un défi, oui c’est un défi. L’acceptez-vous ? Demandez avec moi que les jeunes sachent répondre généreusement à leur vocation, en se mobilisant pour les grandes causes du monde.»

L’homme et seulement l’homme, jeune et migrant de préférence, sont au centre de cette vidéo humanitariste qui plaide pour l’édification « d’un monde meilleur » par et avec les jeunes, ces nouveaux saints intercesseurs libérateurs d’une humanité en quête d’un avenir en technicolor !

Et quand le pape argentin parle de vocation à ces nouvelles générations, qu’elles n’y voient surtout pas un appel à s’engager dans la vie religieuse, à se donner entièrement à Dieu ! Leur destinée est toute tracée par Jorge Maria Bergoglio : c’est aux « grandes causes du monde », à ces causes humanitaristes que des “élites” matérialistes, laïcistes et apostates ont décrété arbitrairement grandes, à laquelle ces jeunes doivent s’adonner en priorité et si l’on regarde la vidéo, c’est surtout pour la cause des migrants, donc de l’invasion de l’Occident, qu’ils doivent se mobiliser. Pour bâtir un monde melting-pot… bien dans la ligne de la pensée unique ! Et le pape ose exhorter ces jeunes à “pas vivre dans l’illusion d’une liberté  soumise à la mode actuelle” alors qu’il les invite prestement à être esclaves du politiquement et du immigrophilement correct.

Le rêve du pape François : des chrétiens bisounours bâtisseurs d’un monde post-moderne globalisé aux vertus “désordonnées et décrépites” pour reprendre les mots de l’écrivain anglais Gilbert Keith Chesterton dans son ouvrage Orthodoxie :

“Le monde moderne n’est pas méchant ; sous certains aspects, le monde moderne est beaucoup trop bon. Il est plein de vertus désordonnées et décrépites. Quand un certain ordre religieux est ébranlé (comme le fut le christianisme à la Réforme), ce ne sont pas seulement les vices que l’ont met en liberté. Les vices, une fois lâchés, errent à l’aventure et ravagent le monde. Mais les vertus, elles aussi, brisent leur chaînes, et le vagabondage des vertus n’est pas moins forcené et les ruines qu’elles causent sont plus terribles.

Le monde moderne est plein d’anciennes vertus chrétiennes devenues folles. Elles sont devenues folles, parce qu’isolées l’une de l’autre et parce qu’elles vagabondent toutes seules. C’est ainsi que nous voyons des savants épris de vérité, mais dont la vérité est impitoyable ; des humanitaires éperdus de pitié mais dont la pitié (je regrette de le dire) est souvent un mensonge.”

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :