Rendons hommage à Monsieur Louis de Funès, rappelé à Dieu il y a aujourd’hui 36 années.

Carlos Luis de Funès de Galarza, connu sous le pseudonyme de Louis de Funès, restera, incontestablement, l’un des plus grands acteurs de tous les temps et de toute l’histoire.

Parti de rien, courant le cachet, il était un véritable bourreau de travail. Gagnant au départ sa vie en faisant du piano-bar puis des petits rôles, il deviendra l’acteur français le plus populaire de son temps. Comique extraordinaire, véritable génie de la pitrerie, il spécialisera son jeu et ses mimiques en interprétant avec une excellence inégalable les personnages les plus odieux et tyranniques. Bourré de talents, pianiste virtuose, Louis de Funès était également un danseur exceptionnel. Tout son jeu d’acteur était musical et rythmé.

Rappelé à Dieu le 27 janvier 1983, Louis de Funès continue, dans le temps, à faire rire des millions de téléspectateurs à chacune de ses apparitions. Il suffit de l’apercevoir pour se mettre à rire.

Méticuleux, maniaque, incroyablement anxieux, il n’hésitait pas à répéter plus de quatre heures tout seul sur un plateau avant l’arrivée des techniciens et autres acteurs. Dans son travail acharné, il n’y avait aucune place pour le hasard ou l’imparfait. Animé d’une grande pudeur et d’une profonde humilité, il voulait que ses films puissent être vus par tous et notamment les jeunes enfants.

S’il était encore parmi nous, il aurait beaucoup à apprendre à certaines sommités nullissimes du cinéma français qui pensent être drôles alors qu’elles nous font rire par pitié.

Louis de Funès était aussi un profond et fervent catholique. Très attaché à la Tradition, il n’hésita point à soutenir celle-ci notamment en aidant de sa grande générosité l’action de Monseigneur Ducaud-Bourget lors des premières années de l’occupation de Saint-Nicolas-du-Chardonnet.

Patriote et royaliste convaincu, il n’aurait manqué pour rien au monde les commémorations de la mort de Louis XVI tous les 21 Janvier. Après lui avoir administré les derniers sacrements, l’abbé Maurice, son confesseur, déclara : « Louis de Funès entre dans la joie de Dieu »…

Pour toute cette joie que vous nous procurez, pour tous les éclats de rire que vous ne cessez de nous donner dans ce monde toujours plus triste, pour vos grimaces, vos pitreries, vos danses, vos colères incontrôlables, pour tous les fous rires que vous ne cesserez jamais de provoquer, nous vous disons avec beaucoup de reconnaissance, d’affection et de gratitude : merci Monsieur de Funès !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

6 commentaires

  1. Alexandre Sanguedolce says:

    Ses films me font toujours rire, mais j’ai compris son talent dans l’Avare. Les journalistes de gauche ne l’aimaient pas au contraire du peuple.

  2. Pour moi un immense acteur.

  3. Qu’est-ce qu’il a pu faire rire mes enfants!!!

  4. DUFIT THIERRY says:

    Cher Monsieur de Funès vous nous avez fait passer de si bons moments grâce à votre immense talent.
    Véritable génie du rire vous êtes unique et inimitable. Il n’y en a pas deux comme vous.
    Vous êtes et restez mon acteur préféré depuis mon enfance.
    Vous revoir dans vos films nous apporte toujours autant de plaisir.
    Soyez maintenant dans le bonheur éternel auprès de Dieu.

  5. balaninu says:

    C’est toujours un régal de voir que dis-je re re re voir vos films… toujours beaucoup de talents ! que Dieu vous aie en Sa Sainte Demeure.

  6. BEHLLIL ISAAC says:

    Effectivement ! Dans beaucoup d’entretiens, on perçoit nettement sa pudeur, sa modestie et son humilité; j’ai appris il y a seulement peu son catholicisme de non aloi (traditionnel s’entend !) et son attachement à la monarchie ! Sur l’agriculture bio, il en connaissait un rayon ! Les bobos artistes nouvelle vague, et même après sa mort, ont critiqué son jeu qualifié de “répétitif”….moi, à l’instar de Bourvil -dans un autre genre mais tout aussi humble et modeste-, il fait parti d’un des plus grands acteurs de tous les temps et même au-delà de la France ! “Oscar” et “l’avare” en sont les exemples les plus criants !
    Seul Dieu peut juger de notre salut…mais du point de vue humain, et chrétien, j’ose imaginer que Notre Seigneur Jésus Christ lui demandera d’exercer ses talents devant lui -et tous les saints- pour Lui faire oublier toutes les croix horribles que notre époque Lui fait subir ! Merci Monsieur de Funès ! Hasta luego !
    Isaac