Les Etats membres de l’Union européenne rouvrent aujourd’hui les discussions concernant l’adhésion de la Turquie. « C’est bien d’activer la dynamique, mais ne soyons pas aveugle, il reste encore beaucoup à faire », indique une source européenne. Ce « rapport sur l’élargissement » a été présenté mercredi dernier. Le commissaire européen Stefan Füle estime que le temps est venu de reprendre les discussions. « La Turquie a enregistré de nombreuses avancées depuis juin », analyse un diplomate qui suit le dossier de près depuis des années. Des gestes clairs ont été posés sur le plan de la liberté d’expression et les services d’ordre ont été poursuivis. » Sur les 35 chapitres de négociations, treize ont été ouverts et un seul a pu être bouclé. A l’automne 2010 la Belgique, qui présidait alors l’Union européenne, avait encore fait des tentatives pour rouvrir le chapitre « concurrence », en vain. Le chapitre qui sera entamé maintenant concerne la politique régionale en Europe. Selon un diplomate c’est :« un très petit chapitre, mais symboliquement important. Les chapitres concernant les droits fondamentaux, la justice et la liberté et la concurrence sont ceux qui sont vraiment importants. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :