Un terroriste de droite ? A Andillé, la nouvelle ferait presque rire si les voisins du sexagénaire interpellé dimanche à l’aube pour participation à une « association de malfaiteurs terroristes criminelle » ne provoquait pas une sorte de gêne diffuse.
« Il est de droite oui », convient un voisin à la retraite, « mais, de là à dire qu’il est d’extrême droite, quand même. Il est très gentil… »
Au sein de la droite poitevine, l’interpellé n’est pas un inconnu. Dominique Compain, 64 ans, est un de ces militants actifs aux convictions arrêtées. (…)
Mais, pour l’heure, impossible de savoir ce qui lui est reproché précisément. Un voisin qui dit se sentir proche de lui sur le plan politique roule des épaules en évoquant l’interpellation. C’est de l’esbroufe, mime-t-il. (…)

« Huit véhicules du RAID devant dans ma rue, c’est n’importe quoi. Un écran de fumée. Pendant ce temps-là, on ne se pose pas les vraies questions ! Le Bataclan, tous ces migrants de Merkel et les terroristes cachés Ce qu’on lui reproche, c’est un fake news, c’est tout ! »
Aux Roches-Prémarie, Dominique Compain, ancien salarié de France Télécom avait mené une liste d’opposition aux municipales de 2001 raflant sept sièges. En 2015, certains se souviennent de l’avoir vu, tract en main, pour soutenir la candidature de… Gilbert Beaujaneau aux élections départementales. Un candidat Les Républicains, pas un dangereux extrémiste défendant la clandestinité.
La silhouette du sexagénaire d’Andillé était une figure familière et régulière du service de sécurité des meetings locaux et régionaux de la défunte UMP locale. Toujours la droite républicaine.
Il l’avait quittée courant 2014. « Oui, il était membre du comité départemental de l’UMP », confirme Olivier Chartier, son ancien patron départemental. « Il avait décidé d’en démissionner. Il n’était plus en phase. C’était quelqu’un dont j’avais pu observer la radicalisation du propos, et pas dans le bon sens. »

(…) Le retraité proche des idées de groupes comme le Mouvement initiative et liberté avait fondé une association marchant sur les mêmes traces idéologiques : le Modernité du gaullisme, de la France et de l’Europe.
Elle se donnait comme objet de « perpétuer les valeurs du gaullisme pour le troisième millénaire, défendre l’histoire de France depuis sa création et participer à la défense des valeurs de la république lorsque celle-ci est menacée par des visées subversives, ainsi que de défendre la conception de l’Europe des nations, intervenir sur tout le territoire national ».
Un mélange de gaullisme et de souverainisme qui l’avait fait se rapprocher, selon certaines sources, du Rassemblement du Peuple Français du député nordiste Christian Vanneste (…)
En janvier 2014, Dominique Compain et son association faisaient venir à Poitiers l’ancienne fondatrice de la Manif pour tous. (…)

Pour ironiser un peu, mettons les Dupond et Dupont sur une piste : UMP est aussi le nom d’un fusil d’assaut. Tout se tient !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

5 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    Une anecdote gouvernementale (pour ne pas dire fake news) emplie de on-dit. Un vrai jeu de rôles.
    On aimerait que les noms des migrants-violeurs-assassins soient également connus et diffusés comme on le fait aussi promptement pour les souchiens survivalistes.

  2. cadoudal says:

    la République hait qu’on l ’empêche d’ organiser le djihad

    La République n’ aime que les salafistes fichés S

    pour ceux qui ne sont pas d’ accord: les colonnes infernales , ou le Goulag

  3. christiane mazet says:

    On est pris en otage.Je me souviens mes grands parent me raconter la guerre ils me disaient que les jeunes n ont pas laissé rentrer l ennemi mon pere et ces fréres sont parti au maquis pour combattre les allemands tandis que nos jeunes les filles couchent avec nos enemis alors je crois que c est foutu

  4. Daniel Daflon says:

    Avec la bande micron, on n’est jamais en panne d’esbrouffe. Les chiens de garde du pouvoir cherchent à nous enfumer, et pendant ce temps là les vrais problèmes ne sont pas traités.

  5. Boutté says:

    Au moins ces “malfaiteurs ” là ne sont guère dangereux sauf pour eux !