Pendant des semaines, sinon des mois, les sites de la communauté, non contents de vilipender Marine Le Pen dès que l’occasion se présentait,  se confondaient en imprécations contre Macron et portaient Fillon aux nues en reproduisant avec zèle les déclarations péremptoires des uns et des autres…

http://www.lemondejuif.info/2017/02/arno-klarsfeld-appelle-a-voter-fillon-tacle-macron-macron-a-declare-societe-francaise-porte-part-de-responsabilite-radicalisation-terroristes/

http://jssnews.com/2017/04/22/philippe-karsenty-sans-hesitation-je-vote-fillon-ce-dimanche-23-avril/

C’est que Macron avait eu l’imprudence de se prononcer dans la résolution du conflit israélo-palestinien pour la légitime solution à deux états, ce qui a eu pour conséquence immédiate d’enflammer l’ire siono-crifienne et de déclencher un vent de réprobation à travers tout le Sionistan européen…

Las, Fillon ayant pris le chemin attendu des oubliettes, il faut bien se résoudre pour la communauté à trouver un client auprès de qui monnayer ses voix…

Et malgré les odieuses courbettes de Louis Aliot et de Nicolas Bay à Jérusalem, les sionistes refusent toujours l’allégeance de Marine Le Pen qui semblait pourtant prête à toutes les bassesses pour s’assurer de leurs bonnes grâces, depuis que Me Goldnadel, l’avocat des activistes de la LDJ, hante les couloirs du siège du FN… (On notera que Goldnadel est le seul de son espèce à ne pas vilipender Marine Le Pen !)

Mais les Israéliens n’en veulent pas!

Netanyahu avait même très officiellement fait savoir à l’ambassadrice d’Israël en France que tout contact avec le FN lui était interdit…

http://www.lphinfo.com/france-contacts-interdits-entre-lambassadrice-disrael-fn/

Du coup « bien évidemment » officiellement, les juifs qui sont en France ont fait chorus…

http://www.lemondejuif.info/2017/04/grand-rabbin-de-russie-juifs-de-france-devront-partir-pen-gagne/

 

Mais il faut bien pallier la disparition de Fillon pour ce deuxième tour, c’est pourquoi la communauté, toute honte bue, vient donc de se retourner vers Macron, oubliant à quel point elle le vomissait il y a à peine huit jours encore…

Et Macron, visiblement pas rancunier, non seulement semble tout prêt à accueillir ces nouveaux alliés, mais il y met les formes requises…

Pour commencer il n’omettra pas la déclaration de circonstance à propos de la shoah, obligée en ces jours de la commémoration annuelle.

http://www.lemondejuif.info/2017/04/macron-noublions-lhorreur-de-shoah-restons-vigilants/

Ce qui a aussitôt entrainé les foudres de Finkielkraut, fustigeant – il faut tout de même l’oser – l’instrumentalisation de la shoah à des fins politiques !

« Cette initiative m’a mis dans une colère qui a surpris et choqué mes proches. Je m’en excuse auprès d’eux. C’est le fils de déporté en moi qui hurlait. On ne peut pas faire de l’extermination des juifs un argument de campagne. Les morts ne sont pas à disposition. »

http://www.lemondejuif.info/2017/04/finkielkraut-a-propos-de-macron-memorial-de-shoah-cette-visite-mis-colere-cest-fils-de-deporte-moi-hurlait/

Certains m’objecteront que j’exagère et qu’il n’existe pas de “vote juif”, ce qui est bien connu!

C’est non seulement de notoriété publique, mais la communauté le revendique comme le soulignait Serge July: «Il n’y a pas de vote juif, c’est un pur fantasme, un vieux relent de l’antisémitisme d’autrefois.»

http://www.tribunejuive.info/ANCIEN-SITE/communaute/vote-juif-et-antisemitisme-en-france

Sauf que… les intéressés affichent aujourd’hui précisément le contraire sans la moindre ambigüité!

Ce que prouve ce tweet israélien daté du 23 avril…

(C’est cela le drame des captures d’écran: elles permettent de conserver et d’archiver tout ce qui devrait être éphémère sur le net…)

Les médias de propagande sionistes extrémistes ne sont pas en reste !

Tel Jssnews dont le fondateur Jonathan Simon salem – qui est l’ami intime du député d’Israël député des « français à l’étranger » Meyer-Habib – a lancé un appel explicite :

« Donnons à Emmanuel macron 96% de nos suffrages. »

http://jssnews.com/2017/05/01/jonathan-simon-sellem-francais-disrael-donnons-a-emmanuel-macron-96-de-nos-suffrages/

Tel est donc ce “vote qui n’existe pas” pleinement assumé!

Mais évidemment ce vote aura un  prix…

Rien moins que la fin de la liberté d’expression, par le contrôle de l’informatique, en France!

La censure tant rêvée par BHL et Attali est enfin à portée de main…

 

Car la personne qui a rédigé et expédié ce message, Jérémie Berribi, n’est pas un inconnu: c’est une grande figure du monde israélien, militant haredi (juifs orthodoxes), conférencier en yeshiva, talmudiste et spécialiste de technologie numérique…

D’origine française, Il a construit, en Israël, un empire numérique grâce aux jeux en ligne et est aujourd’hui multimillionnaire… C’est un “Macron du numérique” en quelque sorte…

Et ils se connaissent depuis des années…

 Berrebi, qui est bien connu de l’équipe de Macron, se considère déjà comme “son conseiller en matière d’économie numérique” (sic!)…

Certains en Israël, qui ne doutent de rien, se demandent même s’il ne pourrait pas se retrouver Secrétaire d’Etat aux Nouvelles Technologies dans le futur gouvernement qui serait mis en place par Macron…

http://alyaexpress-news.com/un-juif-haredi-au-poste-de-secretaire-detat-au-numerique-si-macron-est-president/

Le péril est patent: c’est bien la liberté d’expression de chacun, déjà si limitée aujourd’hui sur le net, qui serait alors définitivement censurée et contrôlée par les sionistes… 

Une raison de plus, s’il en fallait encore une, pour s’opposer à l’élection d’Emmanuel Macron!

Claude Timmerman

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :