Faux! le Royaume-uni n’est pas noyé dans le règlement financier du Brexit. En effet, pour l’essentiel, la Grande-Bretagne ne doit payer pour sortir de l’Union européenne, que des engagements financiers acceptés avant sa sortie de l’UE. Soit une liquidation d’engagements antérieures.  Mais au contraire, grâce à sa sortie de l’UE, ces engagements financiers vis-à-vis de l’Union européenne vont définitivement cesser, alors qu’ils se seraient renouvelées d’année en année si le pays était resté dans l’Union.

Mais ce ne sont pas ces mensonges des médias de grand chemin qu’Emmanuel Macron visait quand il annonçait les mesures de censure de l’information dont il veut accabler la France. Non, ce qu’il visait c’était les nouvelles qui mettent à mal les fausses nouvelles (fakes news) que lui et les médias de grand chemin au service de son système, répandent pour tromper et faire peur aux électeurs.

Les médias de grand chemin “aiment à citer les montants exorbitants que les Britanniques vont devoir payer pour sortir de l’Union européenne. Le prix du Brexit. Or il s’agit pour l’essentiel  d’engagements financiers que la Grande-Bretagne avait accepté avant sa décision de quitter l’UE. Des engagements qui devront être honorés malgré le brexit et non pas à cause du Brexit.” Source: Antipresse.

PS: Ecrivons et parlons français. Dans notre France colonisée de toutes parts, pour se bien faire comprendre, faut-il citer de l’anglais avant de le traduire en bon français?  Ignorons les fake-news, mais pourchassons les “fausses nouvelles”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :