Sanctoral

3ème jour dans l’Octave de l’Immaculée Conception

Pendant tout l’Octave de l’Immaculée Conception (supprimé en 1955), on lisait au bréviaire la bulle Ineffabilis Deus du Bienheureux Pape Pie IX, proclamant le dogme le 8 décembre 1854, ainsi que des lectures patristiques propres. L’Église prolonge durant huit jours la fête de la victoire remportée par Marie sur le démon. « Admirable est ton nom, ô Seigneur, sur toute la terre, car, dans la Vierge Marie, tu t’es préparé une digne demeure. »

Saint Melchiade – Pape martyr.

Sous le pontificat de saint Melchiade (311-314), l’empereur Constantin publia l’édit de Milan qui rendait la paix à l’Église après une longue période de persécution. Bien qu’il ne fût pas mort martyr, l’Église l’honore sous ce titre, à cause des vexations qu’il avait subies de la part des hérétiques et païens. Une ordonnance de ce pape approuva la coutume de porter une parcelle (appelée « fermentum ») du pain consacré par l’évêque à chacun des prêtres qui célébraient la messe dans les diverses églises de Rome; ce geste manifestait la communauté de foi et de charité entre le chef de l’Église et ses prêtres. Cette coutume fut abandonnée par la suite, mais il en reste un vestige dans le rite liturgique de la parcelle d’hostie qui est jointe au Précieux Sang, après les paroles : « Pax Domini sit semper vobiscum ». Saint Melchiade mourut en 314 et fut primitivement enseveli dans le cimetière Saint-Callixte et, actuellement, dans l’église Saint Silvestre delle Monache à Rome. Son chef est dans la basilique de Saint-Sauveur à Rome.

Translation de la sainte Maison de Lorette

La liturgie nous donne aujourd’hui l’occasion de témoigner de notre dévotion aux mystères de l’enfance du Sauveur, en évoquant le souvenir de la sainte maison où s’est accompli le mystère de l’Incarnation et où, après le retour d’Egypte, s’est passée toute l’adolescence de Jésus. Une croyance populaire veut que cette maison ait été transportée miraculeusement par les anges à Lorette, en Italie. On l’a enchâssée dans une somptueuse basilique.

Martyrologe

Saint Melchiade, pape et martyr, dont l’anniversaire est mentionné le 3 des ides de janvier (11 janvier).

A Rome, sur la voie d’Ostie, la Dédicace de la basilique de l’Apôtre saint Paul. On en célèbre l’anniversaire le 14 des calendes de décembre (18 novembre), en même temps que celui de la dédicace de la basilique de saint Pierre, prince des Apôtres.

Le même jour, les saints martyrs Carpophore prêtre, et Abonde diacre. Durant la persécution de Dioclétien, ils furent d’abord très cruellement meurtris de coups de bâton, puis jetés en prison, privés de toute nourriture et de boisson; ils furent ensuite tourmentés sur le chevalet et reconduits en prison où ils souffrirent longtemps; enfin ils furent mis à mort par le glaive.

A Alexandrie, les saints martyrs Mennas, Hermogène et Eugraphe, qui souffrirent sous Galère Maximien.

A Lentini, en Sicile, les saints martyrs Mercure et ses compagnons soldats, qui périrent par le glaive sous le préfet Tertille, au temps de l’empereur Licinius.

A Ancyre, en Galatie, saint Gémelle martyr. Après avoir souffert de cruelles tortures sous Julien l’Apostat, il consomma son martyre par le supplice de la croix.

A Merida, en Espagne, la passion de sainte Eulalie vierge. Âgée de douze ans, elle souffrit sous l’empereur Maximien et par ordre du préfet Dacien de nombreux tourments pour avoir confessé le Christ; en dernier lieu, elle fut torturée sur le chevalet, eut les ongles arrachés et les côtés brûlés avec des torches ardentes, et quand le feu se fut éteint, elle rendit l’âme.
Dans cette même ville, sainte Julie, vierge et martyre. Elle fut la compagne de la bienheureuse Eulalie

et lui demeura intimement attachée jusque dans sa marche au martyre.

A Rome, le bienheureux pape Grégoire III, qui s’en alla au ciel, célèbre par sa sainteté et ses mérites.

A Vienne, en France, saint Sandou, évêque et confesseur.

A Brescia, saint Deusdedit, évêque.

A Lorette, dans les Marches, la translation de la sainte maison de Marie, Mère de Dieu, maison dans laquelle le Verbe s’est fait chair. Cette bienheureuse Vierge a été, sous ce vocable de Lorette, proclamée par le pape Benoît XV principale patronne auprès de Dieu de tous les aviateurs.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés