Décidément, Marine Le Pen a le don pour déconcerter.  On savait qu’elle s’agitait pour ne plus être affublée de l’étiquette « extrême droite ». Mais de là à se positionner « à la gauche d’Obama », il y avait de la marge. Allègrement franchie pour le site américain « The Atlantic ». Dans un entretien qu’elle accordait il y a quelques semaines à ce média, elle déclarait « Nous sommes au centre ». Au centre de l’attention, sans aucun doute. Mais au centre de l’échiquier politique ?

Et Marine Le Pen d’aller plus loin et de répéter des propos déjà tenus en 2011 (!) : « Je suis à la gauche d’Obama ». De quoi tout simplement confirmer par ses propres dires les critiques de ceux qui dénoncent la dérive étatiste du FN depuis l’arrivée de Florian Philippot.

Le site américain précise encore que si « Jean-Marie Le Pen était contre l’avortement, conservateur sur le plan social et un ardent défenseur d’un Etat en retrait », Marine Le Pen, elle, serait « pro-choix, gay-friendly et interventionniste sur le plan économique ».

A quoi bon grimper dans les sondages si c’est au final pour vouloir mener la même politique que tous les autres…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :