marine-marion

L’avortement semble bien s’imposer comme thème de campagne pour les prochaines élections. Ce qui accentue encore les fractures au sein du Front National.

Marion Maréchal-Le Pen, député FN du Vaucluse, était intervenue lors des débats parlementaires autour du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), voté jeudi 1er décembre. Au cours d’une interview, Marion Maréchal Le Pen déclarait :

«Plutôt que de mettre en place des objectifs, des quotas d’IVG dans les établissements de santé, il faudra soutenir financièrement les structures qui proposent d’accompagner les femmes isolées et hésitantes. Il faudra revenir sur le remboursement intégral et illimité de l’avortement car les femmes sont des êtres responsables qui doivent être traités comme tels».

«Il faudra mettre en place l’adoption prénatale et restaurer le délai de réflexion pour éviter les décisions précipitées dans un moment de panique pour acter que l’avortement n’est et ne sera jamais un acte anodin. Enfin, il faut absolument dégager des solutions financières pour une politique familiale digne de ce nom, en particulier pour les mères isolées, alors qu’aujourd’hui 47 % des femmes avortent pour des raisons économiques».

Mais cette opinion de Marion Maréchal-Le Pen ne correspond pas à la ligne définie par le clan Philippot avec l’approbation de Marine Le Pen. La présidente du Front National et candidate à l’élection présidentielle a été très claire lorsqu’elle a été interrogée par le journal Le Monde ce lundi:

«Il n’y aura aucune modification, ni du périmètre, ni de l’accès, ni du remboursement de l’IVG».

David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, contacté par le Scan, ajoute :

«C’est très clair: nous ne reviendrons pas là-dessus dans notre projet présidentiel et nous ne toucherons pas au dispositif actuellement en vigueur si nous arrivons aux affaires.»

Interrogée en décembre 2015 sur Europe 1, Marine Le Pen affirmait déjà clairement:

«Je suis pour la contraception libre et l’IVG libre

«Il n’y a pas deux lignes au FN, il y a une proposition de la tête de liste en Paca. Mais ce n’est pas dans les projets du Front National.»

Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

37 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :