Qualifiées de “pompe aspirante pour l’immigration”, la gratuité de la scolarité et les prestations sociales pour les clandestins sont dans le collimateur de Marine Le Pen.

La candidate à l’élection présidentielle a annoncé hier, jeudi 9 septembre, son intention de revenir sur cette gratuité et les aides sociales :

Je suis pour qu’on ne scolarise plus obligatoirement et gratuitement les enfants de parents clandestins parce que je pense que cette scolarisation gratuite est une pompe aspirante de l’immigration, à laquelle il faut mettre fin” a-t-elle affirmé. “Il n’y a aucune raison que les Français prennent en charge financièrement la scolarisation de gens qui violent la loi française, qui viennent sans nous demander l’autorisation et qui se maintiennent en violation de la loi française.

La présidente du Front National entend également restreindre la gratuité de la scolarité des enfants de parents étrangers régularisés :

Pour avoir droit à l’accès à la gratuité, il faut avoir cotisé un certain temps” explique-t-elle. Aussi elle propose de mettre en place “un délai de carence pour les étrangers en situation légale.” “Je pense qu’il faut qu’il y ait un certain temps de cotisation de leur part avant d’avoir accès à toute une série de services publics, comme le service public de l’éducation ou de dispositifs de protection sociale.”

Car tous ces services publics coûtent de l’argent au contribuable français. La scolarité d’un enfant en primaire revient par an à 6917 euros selon les chiffres de l’Éducation nationale.

Ces mesures de bon sens ont fait hurler en cœur tous les ténors de la gauche politicienne, quémandeuse des voix de l’électorat d’origine étrangère. Au détriment des véritables intérêts de la France et des Français.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :