Archiviste, paléographe et docteur en histoire, Olivier Poncet est professeur à l’Ecole nationale des chartes et directeur d’études à l’EHESS. Après avoir été récompensé du prix Saintour de l’Académie des inscriptions et belles-lettres pour son Mazarin l’Italien, il revient avec Mazarin, l’art de gouverner.

Cet ouvrage n’est donc pas une simple biographie du Cardinal et Premier ministre de France Jules Mazarin (1602-1661). Non, ce somptueux livre richement illustré nous plonge dans ce talent exceptionnel de Mazarin à gouverner. Gouverner pourrait paraître simple dans une monarchie où le principe unifiant du monarque règlerait tout. Pourtant, en période de guerre continentale ou en cas de minorité du souverain – Louis XIV n’a que cinq ans quand son père meurt – rien n’est simple, surtout quand les deux se conjuguent, comme Mazarin l’a éprouvé de 1643 à 1651. L’autorité de ceux qui gouvernent est alors défiée et minée par les rapports de force, les faiblesses des hommes, les revers de fortune, les mutations du corps social.

Mazarin a incarné une figure moderne du favori, ministre de prédilection bénéficiant de liens personnels forts avec la famille royale, la mère et le fils. Mazarin, produit d’influences parfois contradictoires, fait d’un apprentissage politique romain, effectué au contact de l’Espagne, a su s’accommoder des particularités françaises. Cette faculté d’adaptation remarquable, il la tire moins d’un goût pour la théorie gouvernementale que d’un art de l’exécution dans lequel il est passé maître. A partir d’une étude minutieuse des documents d’époque, et notamment d’une partie de sa correspondance politique et de ses carnets personnels, cet ouvrage permet d’évoquer en détail son quotidien au cœur du pouvoir. Sans jamais se lasser, faisant fi des révoltes et des guerres, Mazarin s’occupe des moindres affaires de l’Etat, posant les bases d’une nouvelle forme du gouvernement des hommes, l’absolutisme.

Mazarin, l’art de gouverner, Olivier Poncet, éditions Perrin / Bibliothèque Nationale de France, collection Bibliothèque des Illustres, 256 pages, 24 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :