eelv

Ce n’est pas une “rumeur”…

Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV) qui pensait avoir bouclé sa liste pour les municipales à Toulouse se trouve confronté à un mélange  de “genre” hallucinant.

En effet, sur sa liste pour les municipales dans la ville rose (à plus d’un titre), la présence d’un candidat transgenre sème le trouble.

En cause, l’obligation de la parité et de la parfaite alternance Homme/Femme sur les listes candidates dans des communes de plus de 1000 habitants.

Problème d’un “genre” nouveau, cette candidate qui à l’origine était un homme se retrouve en 31° position sur cette liste entre deux femmes.

Dilemme donc, pour l’état-major des Verts toulousain qui n’était pas encore au courant qu’aux yeux de l’état civil leur “citoyen candidat”, judicieusement placé entre deux femmes, était devenu entre temps “une citoyenne candidate”.

A un mois des municipales, les verts devront donc revoir leur copie en tenant compte de la dernière actualité de l’état civil de tous leurs candidat(e)s.

A part ça,  dans un pays où on change de sexe et d’état civil comme on changerait d’adresse, on comprend que pour les complices de ce système, il peut apparaître superflus de se préoccuper de l’enseignement obligatoire de la théorie du genre (Gender) dans les écoles.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :