Alfred Steinherr est l’ancien économiste en chef de la Banque européenne d’investissement. Or, ce spécialiste des questions financières croit de moins en moins en l’euro.

Il a accordé un entretien au quotidien belge Le Soir qui le publie dans l’édition de ce week-end. Morceaux choisis :

Ma solution préférée, si elle était politiquement faisable, serait une scission de la zone euro, entre un euro du nord et un euro du sud. (…)

A la suite d’une nouvelle crise aiguë, le sud prenant conscience que l’union monétaire ne peut pas fonctionner avec un nord qui a une autre philosophie, on négocierait un divorce, au niveau monétaire (…)

On a beaucoup exagéré  les gains qu’était supposé nous apporter l’euro. D’accord, il y a la disparition du risque de change; mais celui-ci peut être facilement couvert pour les grandes transactions. Et très honnêtement, ce gain est insignifiant par rapport au prix que paie aujourd’hui la Grèce, par exemple.”

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :