MICHELE-obama-chine-MPI

Madame Michelle Obama est arrivée à Pékin hier soir en Boeing. Elle est accompagnée de ses deux filles Saha et Malia. Nul doute que toutes les chinoises vont la regarder avec envie. Elle bénéficie en effet d’un privilège que les femmes de ce pays ne peuvent avoir : la « politique un enfant » de la Chine fait avorter ses citoyennes de force si elles sont enceintes d’un deuxième enfant. Des millions d’enfants sont tués ainsi dans le sein maternel chaque année  parce que le gouvernement a placé cet épouvantable interdit.

Madame Obama, elle, fait semblant d’ignorer cette situation qui à l’époque avait été dénoncée par Hillary Clinton ; cette dernière pourtant s’est fait un devoir de légaliser l’avortement dans le monde entier- en vain par bonheur- au nom des droits de la femme. La présidente des Etats-Unis vient parler des questions d’éducation avec la première Dame de Chine, Peng Liyuan, qui elle-même n’a qu’un seul enfant. Mais elle évitera soigneusement de rappeler ces 35 ans de viol du premier droit de la femme : celui d’avoir une descendance. Elle ne parlera pas non plus des stérilisations massives qui sont effectuées sur les femmes contre leur gré. Elle ne parlera pas des femmes qui meurent à la suite d’avortements tardifs.

Elle ne parlera pas de ces petits échographes portables qui permettent en cinq secondes de dire si une femme est enceinte. Elle ne parlera pas des avortements sélectifs des filles alors qu’elle n’a elle-même que des filles. Elle ne parlera pas des amendes colossales infligées aux femmes qui passent au travers du filet de la détection. Elle ne parlera pas de ces femmes battues à mort parce qu’elles refusent de se faire avorter. Oubliés les « droits de la femme » auquel son mari fait allusion à tout moment. Apparemment il y a des femmes au monde plus égales que d’autres.

Oui, Madame Michelle Obama gardera le silence sur ce véritable génocide ; le plus grand sans doute de l’histoire de l’humanité.

La première Dame de l’Etat le plus puissant du monde aurait été mieux inspirée de rester chez elle.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :