Dorénavant les autobus sauteront un arrêt à Bruxelles : celui de Gare du Nord, bivouac de migrants. Il est considéré insalubre, à haut risque sanitaire !  

Pour l’agence qui s’occupe du transport urbain il existe une série d’inconvénients majeurs dont le premier d’entre eux concerne les possibles conséquences sur la santé des conducteurs et contrôleurs des bus.

Parce que ce nœud ferroviaire est jugé potentiellement dangereux du point de vue de l’hygiène à cause du concentré de mauvais germes qui s’y trouve. En toile de fond, c’est encore le problème des migrants et des phénomènes migratoires qui ressort. En cet gare, et ce schéma se retrouve d’ailleurs dans la plupart des gares européennes, on assiste à une occupation de l’espace public par des populations allogènes. Avec parfois une véritable colonisation du territoire, qui a lieu à cause de l’inertie des services politiques et administratifs et qui se fait aux dépens des habitants du quartier.

Ce bivouac migratoire continue porte avec lui une possible dégradation sanitaire par la propagation de la gale ou de la tuberculeuse. Il a donc des conséquences sur la vie sociale aux alentours, non seulement pour les conducteurs de bus mais aussi pour les simples citoyens qui se voient privés de transport public.

Ainsi à Bruxelles, capitale de l’européisme, et une des villes les plus ouvertes au multi-culturalisme, les autobus sauteront un arrêt : l’intégration a largement ses limites !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

5 commentaires

  1. raslebol says:

    Pensée de Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) à propos de l’immigration. Il n’hésite pas à faire une comparaison avec les “curés en soutane” !!

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=108&v=DhXDa9xwDvk

  2. Et en FRANCE les médecins tirent la sonnette d’alarme pour dénoncer la pandémie migratoire !
    On y retrouve toutes les maladies “équatoriales”

  3. daflon says:

    Pour les Européens, l’immigration c’est la mort.

  4. jeanmarcpirlet says:

    Des decenies de démocrato-socialo-médiocres, voila le résultat, l’envahissement. La wallonie devient un désert économique, et ses “politiciens” sont décevants et très peu courageux, Bientôt l’ebola dans nos campagnes et villes?

  5. jeanmarcpirlet says:

    vrais