La société de sondage Gallup a interrogé un échantillon de personnes dans 138 pays au sujet de leur acceptation des migrants. La réponse aux trois questions posées était échelonnée de 0 à 3, ce qui donne une échelle possible entre 0 et 9.

Les 10 pays les plus accueillants sont : l’Islande (8,26), un pays qui ne compte pas de migrants, la Nouvelle-Zélande (8.25), qui n’en compte guère plus, le Rwanda (8,16), la Sierra Leone (8,05), le Mali (8,03), l’Australie (7,98), la Suède (7,92), le Nigeria (7,76) le Burkina Faso (7,74) et l’Irlande (7,74).

La France est en 45e position avec un indice de 6,46.

Les 10 pays les moins accueillants sont la Croatie (2,39), l’Estonie (2,37), la Tchéquie (2,26), la Lettonie (2,04), Israël (1,87), la Slovaquie (1,83), la Serbie (1,80), la Hongrie (1,69), le Monténégro (1,63) et en dernier, la Macédoine (1,47).

Notons que les pays les plus hostiles aux migrants sont ceux qui ont pris de plein fouet l’invasion de 2015. Notons aussi la présence dans les pays les moins tolérants d’Israël, alors que l’on trouve une surreprésentation d’Israélites dans les rangs de ceux qui prônent l’invasion de l’Occident. Parmi la volonté d’accueil des migrants, on doute un peu de la sincérité des réponses des Australiens, nettement moins de celle des Suédois frappés par l’ethnomasochisme. Pour la place élevée des pays africains, ils ont l’habitude de voire leurs frères fuir leur pays voisons pour se réfugier auprès de leur tribu du bon côté de la frontière (Rwanda, Sierra Leone, Mali…)

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :