La frontière entre la Grèce et la Turquie est plus fermée que jamais aux migrants. Quelques renforts venus de toute l’Europe sont arrivés ces dernières heures pour faire remparts avec la Grèce à cette arrivée massive de migrants lancée par Erdogan. Plus de 600 gardes-frontières ainsi que des véhicules militaires et de police allemands, portugais, hongrois ou polonais ont donc débarqué à Kastanies, à l’extrême est de la Grèce, à l’appel du gouvernement grec.

Leur mission, qui débute la semaine prochaine est la même que celle dont l’armée grecque est chargée depuis dix jours : empêcher tout migrant venu de Turquie d’entrer en Grèce, et donc dans l’Union européenne.

Mais où sont les militaires Français ? Pas en Grèce à défendre les frontières de l’Europe contre l’invasion ! Tout est dit par cette absence de militaires français aux frontières de l’Europe au sujet du gouvernement Macron et de son immigrationnisme mondialiste.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Les Français? Mais si ,vous avez mal regardé, ils sont du côté turc pour aider les migrants à passer en Grèce

  2. Jacqueline says:

    Ils font comme à Lépante: ils s’abstiennent !