Julie-Gayet-paris-match-Aux-marches-du-palais

Dans un monde de télé-manipulation, les personnalités « people » sont créditées plus influentes que les politiciens. Dès lors, pour contrer la déroute complète de François Hollande dans les sondages et pour lui permettre de se repositionner en candidat à la présidentielle de 2017, certains conseillers verraient bien une mise en avant plus officielle de Julie Gayet, actrice et dernière concubine en date du président de la République.

La presse « people » est révélatrice des manœuvres qui s’opèrent. Mercredi, c’est Paris Match qui annonçait que Julie Gayet devrait bientôt tenir un rôle plus visible aux côtés de François Hollande. Dans un même temps, un livre sort pour nous conter qu’elle est une femme de caractère et d’influence. Et le reste des magazines à sensation va dans le même sens. 

Paris Match raconte aussi que Julie Gayet a voulu devenir productrice et a monté sa société qui s’appelle… Rouge International, une dénomination politiquement connotée.

Pour cette activité, elle a cherché des financements auprès d’amis de la haute finance, tels François Pinault, l’homme d’affaires milliardaire, qui lui a prêté 500.000 euros.

Et la presse « people » insiste beaucoup sur une « confidence » qui n’est pas « dévoilée » par hasard : un soir lors d’un dîner, elle aurait lancé à François Hollande « François, on n’a qu’à se marier. Comme ça, on fera vendre les journaux ! ».

Quand on a épuisé toutes les idées sans convaincre, il reste à exhiber sa femme… Mais Julie Gayet s’est déjà tellement exhibée volontairement sous toutes les coutures qu’il n’est pas certain que cela suffise à rabattre les électeurs. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

16 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :