Défilé de mode choc : le « gender » sur le podium. Pour la première fois une marque italienne la Wycon Cosmetics a choisi un visage masculin pour une campagne publicitaire de maquillage pour la nouvelle collection de cosmétiques « no gender » intitulée Androgyny. Une façon d’imposer à travers la mode la théorie du « genre » à la société et de réfléchir les mutations voulues par le lobby Lgbt.

La marque a donc utilisé comme mannequin un homme aux traits androgynes, le but étant d’effacer le genre sexuel. Wycon Cosmetics se positionne dans la ligne de la propagande arc-en-ciel  qui veut détruire, annihiler, toute identité : “La suppression des limites, le dépassement des préjugés, l’annulation des canons, des règles, des restrictions et des généralisations archaïques imposées pour redimensionner notre individualité. « Show the world who you are ! » c’est un cri qui, encore une fois, résonne dans les rues, ouvertes à tous, sans distinction.” peut-on lire sur une de leur publicité.

C’est le coup de grâce à la différence entre les sexes. Et l’institutionnalisation de la négation d’abord et de l’abolition ensuite des genres sexuels et des imprescriptibles différences entre eux. La non-civilisation gender, anti-naturelle, anti-physique, est en marche !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

28 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :