Alors que le ministre de la Culture Franck Riester affirmait ce matin que la structure de la cathédrale Notre-Dame de Paris était « sauvée », « rien n’est fini », selon l’ancien architecte en chef des Monuments historiques Benjamin Mouton, en charge de l’édifice religieux jusqu’en 2013.

[…]

En tant qu’architecte en chef des Monuments historiques, Benjamin Mouton a été en charge de la cathédrale Notre-Dame de 2000 à 2013, pour laquelle il a piloté le lourd chantier de la détection incendie. Ce dernier n’a pas encore pu se rendre à l’intérieur de l’édifice, mais redoute déjà l’impact de l’incendie et de l’effondrement des charpentes sur la stabilité globale de l’édifice.

Reprenant les propos de son successeur Philippe Villeneuve, avec qui il est en contact, Benjamin Mouton affirme auprès de Batiactu que ce dernier était « totalement incrédule » face à cet incendie qui aurait pu partir du chantier de rénovation, et que les soupçons pourraient se porter sur la « noue », où se croisent la nef et le transept de la cathédrale.

[…]

« La protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau »

[…]

Un important dispositif de détection et protection des incendies

« En 40 ans d’expérience, je n’ai jamais connu un incendie de la sorte », affirme celui qui estime que la protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau.

« Lorsque je me suis occupé de la détection incendie, qui a été un dispositif très onéreux, il fallait très peu de minutes pour qu’un agent aille faire la levée de doute, nous avons fait remplacer de nombreuses portes en bois par des portes coupe-feu, nous avons limité tous les appareils électriques, qui étaient interdits dans les combles », affirme-t-il auprès de Batiactu.

Le mystère sur les causes de l’incendie reste donc entier. Un expert du secteur de la construction, confie également son incompréhension auprès de Batiactu :

« L’incendie n’a pas pu partir d’un court-circuit, d’un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant. »

Lire l’article entier sur batiactu.com

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

15 commentaires

  1. balaninu says:

    Il faut être très naïf pour croire à une négligence ! quelle qu’elle soit….

    • Isabelle P says:

      C’est ça ! Des millions de morts en deux siècles et ces incrédules ne croient toujours pas que la république est capable de leur faire du mal !
      Le plus exaspérant, c’est quand ils attribuent cet incendie prémédité et intentionnel à la colère de Dieu ! Quelle bande de lâches !

  2. sabinaki says:

    D’après le calendrier sataniste, le lundi 15 avril était le premier jour de la “semaine du feu”…
    Coïncidence ???

  3. Annie says:

    Regardez comme il est simple de monter jusqu’à la flèche grâce à l’échafaudage…
    https://youtu.be/VOW3ShO_DJQ

  4. raslebol says:

    Il semble qu’un journaliste américain trouve de son côté bizarre cet incendie alors qu’il y avait un système de sécurité important !

    “Il n’en demeure pas moins que des témoignages jettent le trouble.
    Ainsi, un journaliste américain du très sérieux magazine mondialement renommé « Time » de citer une source personnelle en la personne d’un jésuite travaillant à la cathédrale.
    Pour celui-ci, aucun doute, l’incendie est « volontaire ».

    « Un ami jésuite à Paris qui travaille à Notre Dame m’a dit que le personnel de la cathédrale dit que le feu a été mis intentionnellement. »

    http://by-jipp.blogspot.com/2019/04/notre-dame-un-journaliste-americain-du.html

  5. raslebol says:

    Et que penser de cette photo où ces jacobins se bidonnent ? pendant que des Français pleurent leur cathédrale qu’ils voient brûler !!

    http://by-jipp.blogspot.com/2019/04/ny-aurait-il-que-les-gueux-pour-pleurer.html

  6. raslebol says:

    Les frères la truelle veulent-ils transformer la Cathédrale catholique en temple franc-maçon ??? Ils veulent tout régenter pour sa reconstruction !! Cà promet d’être beau !!

  7. Pierre Gouverneur says:

    https://www.youtube.com/watch?v=-b28VfFl_G0&feature=share&fbclid=IwAR1xfRWKzvr1K8V4tNeQWFZDVODdwyRDJ7CqaG5VxYXwhbj77CrUtMAwklI
    Le pouvoir de la vidéo révèle ce que les autres, pitoyablement, ne veulent pas voir

    • Daniel Daflon says:

      La video a évidemment été effacée de youtube, le site objectif.

  8. Soupape says:

    L’ancien architecte … de Notre Dame de Paris … soulève une vraie question.

    Physiquement, il faut un vraie charge calorifique …
    pour lancer un tel incendie … à une telle vitesse …
    Ne pas oublier qu’une messe avait commencé à 18 h (interrompue à 18 h 20)

    Un mégot semble ne pas pouvoir suffire : …
    son pouvoir, dans les échafaudages extérieurs, … aurait été dissipé … par le vent

    Par ailleurs le lundi 15 avril, dès 19 h, un journal quotidien s’empressait
    de dénoncer par avance les “divagations” … des complotistes …

    Compte tenu du temps qu’il faut … pour préparer et faire approuver … de tels articles,
    ce quotidien, ou ses sources, avaient peut-être reçu … des “conseils” …

    Enfin, la précipitation de l’ATHEE intransigeant … qu’est mcroan …
    à vouloir refaire lui-même … la Cathédrale de Notre Dame de Paris,
    est suspecte … Ce n’est pas seulement de l’électoralisme !

    A noter : les silences incompréhensibles … du Pape … et de l’Archevêque de Paris …

  9. Jean Pierre Dickès says:

    Nous avons le plaisir d’avoir une cheminée à bois dans notre salon ; nous avons remarqué depuis très longtemps que plus le bois était vieux, moins il brûlait. On peut avoir des doutes quant au poinr de départ du feu ; sauf s’il a pris son départ à partir des travaux.

  10. Cadoudal says:

    sur le toit de ND l’ échafaudage est en cours de montage ; juste de l’ assemblage d’ éléments métalliques;

    il est évident qu’il y a incendie volontaire et carence incompréhensible des services de sécurité.

    en pleine opération VIGIPIRATE sur l’un des lieux les plus sensibles et les plus surveillés de France ;

    à côté de la Préfecture de Police .

  11. Daniel Daflon says:

    Quelle qu’en soit la raison, on ne peut que constater que la sécurité, telle qu’elle était au moment du départ de feu, a été inopérante, nulle. Les installations électriques dans la charpente étaient, paraît il, strictement interdites, donc il ne peut pas s’agir d’un court circuit.
    Mis à part l’incendie prémédité et intentionnel, il n’y a pas d’autres causes si on excepte la foudre. Mais il n’y a pas eu d’orage à Paris ce jour funeste d’entre tous.
    Et si on examine la carte des églises de France victimes d’un incendie sur un an, il y a de quoi être désagréablement surpris.
    A n’en pas douter les « experts » choisi par le gouvernement vont malgré tout nous proposer une cause naturelle. Le contraire jetterait la suspicion sur des espèces politiquement protégées, ce qui est inacceptable pour le pouvoir anti France. Qui va les croire ?

  12. alexderome says:

    Eyguières : un incendie dans l’église Notre-Dame de Grâce. Dimanche de Pâques.
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/eyguieres-incendie-eglise-notre-dame-grace-1658562.html
    L’origine du feu est bien entendu inconnue.