Ce mercredi, ce fut le premier conseil des ministres pour Bernard Cazeneuve, le nouveau première ministre, et le gouvernement qu’il a formé.

François Hollande lui a donné sa feuille de route pour les 5 mois à venir : “protéger, progresser et préparer l’avenir”. Mots creux et abstraits : préparer l’avenir, tous les gouvernement le souhaitent, progresser si c’est vers une société toujours plus immorale, plurielle, asexuée, peut-on vraiment parler de progrès ! Quand à la protection, Bernard Cazeneuve en tant que ministre de l’intérieur n’a pas réellement fait reculer les risques de terrorisme ni la venue et la prolifération de djihadistes patentés, via les mosquées qui pullulent sur le territoire national et l’immigration-invasion.

Bernard Cazeneuve a 5 mois pour expédier les affaires courantes, les députés et la classe politique socialiste étant focalisés sur les primaires de la gauche. Ne nous plaignons pas de cette probable inertie future, les décisions et innovations socialistes étant calamiteuses pour la France et les Français.

Sur le perron de l’Élysée, le nouveau gouvernement a posé pour la traditionnelle photo de famille : on prend les mêmes et on recommence !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :