De nombreux chrétiens coptes seraient morts dans un nouvel attentat en Egypte. Ils se rendaient vers le monastère de Anba Samuel. Un commando armé a tiré sur leur autobus faisant au moins 28 mors dont plusieurs enfants.

En Égypte, le sang des chrétiens coule encore ! Cet attentat a eu lieu ce matin à Minya, ville de presque 200 mille habitants qui se trouve à environ 250 kilomètres au sud du Caire. Un bus a été pris d’assaut par un groupe formé de 10 personnes au visage couvert qui, avec des armes automatiques, a ouvert le feu sur les 40 coptes qui de la ville de Beni Suef étaient en train d’aller au monastère de Saint Samuel. Bilan de cette attaque meurtrière : 28 morts et de nombreux blessés.

« Ils nous tiraient dessus, a raconté un rescapé, et ils filmaient le tout. »

Depuis le printemps arabe de 2011 et le renversement du président égyptien Moubarak qui avait le soutien de l’ancien patriarche copte Shenouda III, la communauté copte égyptienne vit dans une tension permanente qui ne cesse de croître. Elle est une des cibles privilégiées des djihadistes islamistes.

Ces morts chrétiennes sont en somme le fruit des déstabilisations soi-disant démocratiques fomentées par les puissances occidentales au Moyen-Orient.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :