Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement hongrois, Péter Szijjártó, a accusé vendredi dernier, lors du lancement officiel du programme électoral du Fidesz pour les élections européennes, les institutions mondialistes, ONU et UE, d’organiser, avec la complicité des médias du système, « un changement de population » en Europe selon un « plan mondial » favorisant l’arrivée de clandestins sur le Vieux Continent.

Il a par ailleurs félicité son pays, la Hongrie, d’avoir refuser de signer le Pacte Mondial sur les migration, moyen mis en place par l’ONU pour légaliser l’immigration illégale.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. daflon says:

    Les Hongrois ont raison.
    Nous devons sortir du “machin”, comme disait de Gaulle, et arreter de payer des cotisations exorbitantes à un appareil politique qui veut nous detruire et qui n’a pour nous aucune utilité.
    D’ailleurs, comme la plupart de ces organisations bidons, sa principale utilité est de verser des salaires pharaoniques à ses dirigeants mondialistes.

  2. Raiford says:

    Tous ces organismes, n’ont trouvé que cette dernière solution pour éradiquer définitivement la Chrétienté en Europe.
    Si ce sont des musulmans, il y aura en plus une éradication physique…

  3. François BLANC says:

    C’est un fait qui est démontré par la réalité quotidienne à moins d’être sourd et aveugle