Ce 2 mars a lieu un événement attendu des historiens et chercheurs : l’ouverture des archives concernant le pontificat de Pie XII. Plus de deux millions de documents relatifs au Pape, à la Curie et aux représentations pontificales, recouvrant une période allant de 1939 à 1958, en grande partie numérisés, seront désormais accessibles et permettront de se pencher sur l’histoire de l’Église durant cette époque, et le rôle de Pie XII durant la seconde Guerre Mondiale.

Les médias politiquement corrects, toujours à l’affût du moindre soupçon pouvant ternir le pontificat de Pie XII et accuser l’Église d’avoir d’une manière ou d’une autre collaboré avec les nazis contre les juifs, ressortent la légende urbaine du silence coupable du pape Pacelli vis-à-vis du traitement réservé à la communauté juive et son insensibilité face à leurs souffrances.

Le blog, peu suspect d’être d’extrême-droite Aleteia, a publié un article bien documenté sur la question prenant la défense de la mémoire de Pie XII :

« L’ouverture des archives du pontificat de Pie XII réjouit les historiens qui vont pouvoir compléter leurs sources. Mais rien ne pourra contredire ce qui est déjà connu, notamment de l’antinazisme du pape Pacelli.

C’est la bonne nouvelle que les historiens attendaient depuis longtemps : l’ouverture en 2020 des archives du pontificat de Pie XII (1939-1958). Le pape François vient de la rendre publique à l’occasion du 80e anniversaire de l’élection du cardinal Pacelli, le 2 mars 1939. Rien ne suscite plus de fantasmes que ces fameuses archives du Vatican qui renfermeraient mille secrets, les plus inavouables bien sûr, les plus terribles, ceux que l’Église veut cacher au monde pour une raison fort simple : les documents dormant au fond des dossiers poussiéreux contiendraient les preuves de la complicité de Pie XII avec le régime national-socialiste et de son silence délibéré devant le crime de la Shoah.

La pièce manquante

Ceux qui espèrent de telles révélations risquent d’être amèrement déçus. Pour la simple et bonne raison que sur cette question terrible, nous connaissons déjà l’essentiel de la vérité historique. Tout d’abord parce que la papauté elle-même, sur ordre de Paul VI, a ordonné la publication de très nombreux documents, aujourd’hui accessibles en ligne. Ensuite parce que les dépôts d’archives étrangers sont ouverts depuis longtemps et nous ont apporté une infinité d’informations sur le Vatican pendant cette période.

Si l’on se félicite de cette ouverture aux chercheurs, c’est parce que les archives de Pie XII constituent en réalité la pièce manquante au puzzle. Elles vont nous apporter des éclairages nouveaux sur ce que nous appelons le processus de décision, à savoir les discussions à l’intérieur de la Curie, les divergences ou les convergences dans l’entourage du souverain pontife, mais aussi sur la correspondance des nonces, les instructions qu’ils ont reçues, leurs actions sur le terrain, etc. Les spécialistes de Vichy, du fascisme italien, des régimes d’Europe centrale (pensons aux terribles oustachis de Croatie) ou du franquisme puiseront dans les notes et rapports déclassifiés de quoi mieux connaître la politique du Saint-Siège.

Ce que nous savons déjà

Mais aucun document ne pourra venir contredire ce que nous savons déjà : l’antinazisme de Pie XII, son hostilité au IIIe Reich, sa crainte de voir l’hitlérisme dominer l’Europe et anéantir l’Église, sa hantise du communisme athée, son rapprochement avec les États-Unis commencé dans les années 1930 ; mais aussi sa vertu de la prudence, son souci de ne pas commettre le faux pas irrémédiable, celui qui aggraverait la situation de l’ensemble des persécutés, celui qui donnerait aux tortionnaires de Berlin l’occasion de déchaîner plus encore leur haine contre les juifs, les chrétiens ou les « sous-hommes ». Déjà les archives du pontificat de Pie XI, ouvertes en 2005, ont permis de bien comprendre son implication, à la tête de la secrétairerie d’État, dans la politique antinazie du pape Ratti et de bien dessiner les contours de sa relation particulière avec ce dernier. Mieux, elles ont mis en lumière sa proximité avec les démocraties, notamment avec la France, corroborant ainsi les éléments contenus dans les archives du Quai d’Orsay.

Un procès toujours à charge

Bien sûr, les polémiques ne manqueront pas de surgir à la suite de la publication dans un quelconque journal de tel ou tel document sorti de son dossier comme un diable de sa boîte et surtout du contexte historique dans lequel il fut élaboré. Il sera, soyons-en certains, toujours à charge contre Pie XII. Car on ne cherchera pas à cette occasion la vérité historique mais à instruire le procès contre une Église marquée au fer rouge de la Shoah.

Bien sûr, il faudra toujours compter sur la lecture biaisée des pièces archivistiques par des historiens qui ne démordront jamais de leur conviction préfabriquée : Pie XII est coupable. Il s’agit juste pour eux de le prouver… Ne sous-estimons pas non plus la profonde méconnaissance dont nombre d’historiens souffrent à propos de cet univers très particulier qu’est le Saint-Siège qu’ils traitent comme n’importe quel autre État ; quand ce n’est pas du catholicisme tout court.

L’Église n’a pas peur de la vérité

Le pape François l’a martelé avec force : l’Église n’a pas peur de la vérité. À propos de ce pontificat controversé, elle a raison. D’aucuns jugeront que l’attitude de Pie XII ne fut pas celle qu’on est en droit d’attendre d’un pape, qu’il aurait dû agir de telle façon, prononcer telle parole. Mais on quitte là la salle d’étude pour entrer dans un prétoire. L’histoire est une science qui demande rigueur, recul et objectivité. Laissons donc les professionnels que sont les historiens faire leur métier. C’est ce qu’ils vont faire avec de nouveaux et précieux documents d’archives. »

Pour contrer cette légende noire contre Pie XII, inventée par des anti-cléricaux de tout poil, tel le dramaturge à l’imagination débordante Rolf Hochhuth, et des organisations communautaristes et mémorielles spécialisées dans la culpabilisation des autres, de tous les autres, pendant 7 fois 7 générations, la vie et la conversion au catholicisme du Grand Rabbin de Rome, Eugenio Zolli, sont là aussi pour témoigner du rôle bienfaisant en faveur des juifs du pape Pie XII durant la Seconde Guerre Mondiale (Eugenio Zolli, Prophète d’un monde nouveau, de Judith Cabaud, 2002, Ed FX de Guibert). M. Pinchas Lapide, consul d’Israël à Milan du vivant de Pie XII, déclara au journal Le Monde le 13 décembre 1963 :

« Je peux affirmer que le pape, le Saint-Siège, les nonces et toute l’Eglise catholique ont sauvé de 150.000 à 400.00 juifs d’une mort certaine… L’église catholique sauva davantage de vies juives pendant la guerre que toutes les autres églises, institutions religieuses et organisations de sauvetage réunis. »

De semblables paroles de gratitude de juifs envers Pie XII furent légion après la guerre. Elles demeurent pour l’éternité.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

194 commentaires

  1. On peut notamment relire David G Dalin (The Pius war : Responses to the critics of Pius XII (2004)) qui a conclu que Pie XII avait permis à 860,000 juifs d’éviter les camps.

    Quand la botte souveraine de la réalité l’emporte sur les légendes noires.

  2. Etienne says:

    De 1939 à 1958, vraiment ? De mémoire les archives des années de guerre sont déjà accessibles.

    D’ailleurs, j’y ai même trouvé un chanson prémonitoire, sur l’air de “Radio-Paris”…
    “Bergoglio ment.
    Bergoglio ment.
    Bergoglio est un tyran.”
    Etc.

    Vous voyez bien.

  3. Cadoudal says:

    “France Info” se réjouit de l’ ouverture des archives du Vatican , pensant y trouver des preuves , premièrement de la connaissance de la Shoah par Pie XII, deuxièmement d’ absence de volonté de porter secours à peuple en cours de génocide par un méchant complice d’ Adolphe..

    mais il est plus probable qu’on y verra surtout la preuve que les dogmes de la Shoah édictés , sous peine de prison , à Nuremberg ne sont pas de la solidité du granit breton ;

    bien que ce soit de l’ antisémitisme, de la haine , du révisionnisme, que de rechercher la vérité historique sur ce sujet .
    pourquoi les Russes, les Américains, les Anglais , n’ont-t-ils pas lâché une seule bombe sur la voie ferrée menant à Auschwitz ?

  4. alexderome says:

    Le grand rabbin de Rome Israël Zolli s’est converti au catholicisme en 1945 en prenant comme nom de baptême Eugenio, prénom du Saint-Père Eugenio Pacelli et Pio, nom de Pie XII.
    Quelques extraits de ce site : http://www.revue-kephas.org/02/2/Cabaud49-53.html
    Israël Zoller, dont le nom fut italianisé sous les lois antisémites de Mussolini, est né en 1881, en Galicie, aux confins de l’empire austro-hongrois, là où tant de juifs vivaient déjà depuis des lustres.
    En 1939, il est nommé grand rabbin de Rome. Les lois raciales de 1938 avaient pourtant fait fermer les collèges rabbiniques et se disperser les étudiants. Zolli arrive dans la Ville éternelle à un moment où de graves dissensions divisent la communauté israélite entre nationalistes de type sioniste, favorables à la constitution d’un état d’Israël, et collaborationnistes avec le régime fasciste.
    Dans les mois suivants, le grand rabbin vit dans la clandestinité afin de continuer à aider ses ouailles à fuir, et reste préoccupé par le fichier d’adresses des membres de la communauté qu’il faut détruire. Il vit grâce aux familles romaines qui le cachent au péril de leur vie, alors que tant d’autres notables ont trouvé le chemin de l’exil. Il raconte comment le Saint-Père fit ouvrir la clôture des monastères et des couvents de la ville et des environs, pour abriter des familles entières d’israélites, jusqu’à cette institution où les religieuses dormaient à la cave, après avoir laissé leurs lits aux familles réfugiées.
    Après avoir plusieurs fois rencontré le Saint-Père, Zolli prédit à sa fille Miriam l’hostilité actuelle : « Tu verras, on fera de Pie XII le bouc émissaire pour le silence du monde entier devant les crimes nazis. » Dans une interview récente, Miriam déplore la controverse survenue à propos de la Shoah qui est, selon elle, « chargée d’émotion et détachée des faits »
    Après avoir plusieurs fois rencontré le Saint-Père, Zolli prédit à sa fille Miriam l’hostilité actuelle : « Tu verras, on fera de Pie XII le bouc émissaire pour le silence du monde entier devant les crimes nazis. » Dans une interview récente, Miriam déplore la controverse survenue à propos de la Shoah qui est, selon elle, « chargée d’émotion et détachée des faits »

    En outre, l’historien israélien Menachem Shelah, dans son ouvrage “Un debito di gratitudine. Storia dei rapporti tra l’Esercito italiano e gli Ebrei in Dalmazia 1941-43”, raconte comment les soldats italiens ont sauvé la vie aux juifs yougoslaves en les soustrayant aux Allemands et aux Oustachis.

    • Soupape says:

      Merci de ce rapport très détaillé et documenté.

  5. Pie XII fut avant tout un grand pape défenseur de la foi catholique. Son encyclique « HUMANI GENERIS « est une condamnation par avance des hérésies qui vont arriver en force avec Vatican II. Après Pie XII ce fut le naufrage de l’Eglise avec des papes qui firent entrer le libéralisme dans l’Eglise. C’est bien pourquoi on fait de fausses canonisations à la chaine des successeurs de Pie XII. On sait très bien que ni Jean XXIII ni Paul VI ni Jean-Paul II n’étaient des saints même à titre personnel. Pie XII fut le dernier pape à être le gardien de la foi catholique et c’est pourquoi les tenants de la religion moderniste et maçonnique lui vouent une telle haine.

    • La brochette de successeurs de Pie XII, de Roncalli à Wojtyla, n’a aucune légitimité.
      « Chiesa viva » (https://catholicapedia.net/Documents/Chiesa_viva/Chiesa_viva_528_fra.pdf) le rappelle clairement à la fin de la page 11 et au début de la page 12 : le cardinal Siri a été régulièrement élu et a accepté cette charge.

      Le cardinal Siri « informa les cardinaux qu’il avait pris le nom de Grégoire XVII. Puisque, conformément au droit canonique, la démission d’un pape dûment élu et ayant accepté la charge est nulle, Grégoire XVII est resté le véritable Vicaire du Christ jusqu’à sa mort en 1989 ».
      (Les raisons pour lesquelles le cardinal Siri a donné sa démission sont détaillées.)

      Selon le droit canonique, il n’y a donc jamais eu de Jean XXIII, de Paul VI, de Jean-Paul Ier ni de Jean-Paul II. (Pour un chrétien, ça ne peut être qu’un soulagement…) Même Jean-Paul Ier pose un problème, ne serait que parce qu’il a choisi ce nom de Jean-Paul en référence à ses deux prédécesseurs-usurpateurs-imposteurs, pour inscrire son pontificat dans leur continuité…

      • Cette histoire est connue mais peu crédible. En tout cas il n’y aucune preuve. Le cardinal Siri lui-même n’a jamais remis en cause la légitimité des successeurs de Pie XII .On peut regretter que le cardinal Siri -qui au concile défendait la Tradition et resta toujours ami avec Mgr Lefebvre avec lequel il entretenait des relations- abandonne la Tradition après le concile.
        Restons prudents.

        • Cadoudal says:

          l’ attitude de Mgr Lefebvre a été héroïque ;

          sa vertu a été d’une qualité extraordinaire , compte tenu de la difficulté du problème à résoudre : comment rester catholique , comment transmettre la foi et les sacrements catholiques, quand la haute hiérarchie est envahie par des pervers ?

          on comprend que le cardinal Siri ait préféré se taire.

    • Etienne says:

      Les sanctifications de ces papes sont “politiques” : elles visent à sanctifier Vatican II, voire ses applications les plus douteuses.
      De la part de Georges le calamiteux (alias François, pour certains) ce n’est pas étonnant : “il fait pas dans” la religion ce monsieur, “il fait dans” la politique.

  6. « Les spécialistes de Vichy, du fascisme italien, des régimes d’Europe centrale (pensons aux terribles oustachis de Croatie) ou du franquisme puiseront dans les notes et rapports déclassifiés de quoi mieux connaître la politique du Saint-Siège. » Je tiens à préciser que l’on ne peut mettre à égalité le franquisme avec d’autre régimes totalitaires. Le général Franco eut le soutien des papes Pie XI et Pie XII et de l’épiscopat espagnol car il sauva l’Espagne et l’Europe du communisme. Il fit de l’Espagne un Etat catholique et resta neutre durant la 2ème guerre mondiale.

    • Franco était un assassin et une pourriture. A mettre dans le même sac que les autres dictateurs.

      • Cadoudal says:

        à Cooper : vous haïssez Franco parce qu’il a mené une guerre catholique contre vos amis marxistes et athées;qu’il a préservé son pays des horreurs de la Révolution bolchevique.

        et, comme d’ habitude, jamais d’ arguments ; seulement la certitude d’ être le nombril du monde et de la Science.

        • Pas du tout. Mais je sais être objectif. Contrairement à vous je ne compte pas que quand ça m’arrange.

          • Mais non, Sheldon, vous n’êtes pas objectif.

            Vous ne condamnez jamais qu’un seul camp. Le moins criminel, d’ailleurs;-)

            Courage, vous finirez par l’admettre, comme vous admettrez votre ignorance.

            • Je suis bien plus objectif que vous. Mais hélas je crains qu’il n’y a guère d’espoir que vous acceptiez votre ignorance.

              • Objectif en soutenant – dans l’ignorance la plus totale – des régimes et idéologies plus criminelles?

                N’auriez- vous donc pas un problème de conceptualisation, Sheldon?

                Votre fanatisme “humaniste” vous égare…

                • Je ne crois pas avoir écrit que je soutenais un régime fanatique. Ou une idéologie criminelle.

                  • Fabrice says:

                    Bien sûr que si, vous soutenez l’avortement.
                    Vous êtes un fanatique servant une idéologie criminelle.
                    Appliquez la formule de Socrate que vous citez plus bas : “connais-toi toi-même”, car vous en êtes loin de vous connaître.

      • Franco était un génie politique, en plus d’être un excellent gouvernant.

        Il s’est maintenu au pouvoir pendant près de 40 ans, dans un contexte international pas franchement philo-fasciste.

        Il a su réconcilier son peuple, et a préféré amnistier les “rouges” plutôt que de les interner dans des camps de redressement… Ce que les mêmes “rouges” n’auraient pas manqué de faire à l’encontre des patriotes espagnols.

        L’Espagne était très prospère sous son gouvernement, tout le monde et bénéficiait d’un confort matériel inégalé alors.

        Si l’Espagne a un patrimoine historique intacte, c’est encore grâce à lui, faisant que ce pays est une perle touristique, architecturale et culturelle. Contrairement à certains pays de l’Est qui ont tout détruit…

        Je ne suis pas espagnol, ou fasciste, mai au bout d’un moment, faut être honnête, et regarder le bilan.

        Et le bilan est excellent, dans un contexte défavorable.

        • C’était plus une crapule et une pourriture comme tous les assassins. Vous avez raison il faut regarder tout le bilan. Pas seulement ce qui nous convient.

          • Cadoudal says:

            il y a des guerres justes et des guerres injustes;
            la guerre contre la Révolution bolchevique est une guerre très juste;
            elle devrait être assortie d’indulgences , comme pour les croisades .

            vous ne pouvez pas comprendre , votre cœur est avec les âmes damnées socialistes: les Lénines, les Stalines et autres monstres vomis par l’ enfer.

            • L’innocence est toujours la première victime de n’importe quelle guerre. Mais vous ne pouvez pas comprendre. Les fanatiques en sont incapables.

              • Cadoudal says:

                quand un grand esprit scientifique n’ a que cela à dire , il ferait mieux de se taire . vous montrez sans cesse vos faiblesses intellectuelles.

              • Tinatine says:

                Franco n’ est pas responsable du déclenchement de la guerre civile espagnole ;on ne lutte pas contre une armée révolutionnaire avec des bataillons de pacifistes bêlants . Ou bien on collabore avec les assassins rouges , ou bien on les anéantit . On peut également choisir la lâche neutralité . Monsieur le Professeur aurait-il une autre solution ?

                • Je n’ai pas dit qu’il en était responsable. J’ai juste dit qu’il a tué des innocents. Y compris quand cette guerre était terminée.

                  • alexderome says:

                    C’est aussi vrai de l’autre “bord” comme à Paracuellos où on fusillait officiers, curés, ”ennemis du peuple ”…Un massacre organisé par le ” débonnaire ” Santiago Carillo, une crapule et une pourriture comme tous les assassins (ref. plus haut caractérisant Franco, par prof Sheldon).
                    Une guerre civile est toujours atroce dans les deux camps. Que l’on continue à faire de Franco un fasciste c’est ne pas connaître l’histoire du Caudillo ou du fascisme. Le pronunciamiento s’était fait avec l’armée pas les masses.

                    • Tout à fait d’accord. L’autre camp ne valait pas mieux. Mais je n’en fais pas fasciste. Juste une pourriture d’assassin.

                  • Cadoudal says:

                    Rome a fait beaucoup de guerres , tué beaucoup d’hommes pour bâtir son Empire et imposer sa paix. .

                    les Romains étaient-ils des criminels ?

                    quels sont vos critères du Bien et du Mal ?

                    La Révolution française a fait une longue guerre , aux Français d’ abord , puis à l ‘Europe entière , pour imposer son idéologie maçonnique ;
                    est-elle criminelle ou sainte , ainsi que ceux qui l ‘ont dirigée ?

                    • On est responsable de ses actes. Pas de ceux des autres. Notre président actuel n’est en rien responsable de ce qui a été fait il y a plus de 200 ans. Le pape actuel n’est pas plus responsable des bûchers de l’Inquisition de l’époque.

              • Tchetnik says:

                Mais vous êtes vous-même fanatique, Sheldon.

                Vous ne condamnez jamais – mensongèrement d’ailleurs – qu’un seul camp…pour soutenir celui qui fut pourtant bien plus criminel.
                Ce qui n’est ni très “scientifique” et encore moins logique…

                • Ce n’est pas le cas. Mais il faut avoir une certaine intelligence pour l’admettre. Vous en êtes dépourvu. Je le regrette. Tout monde n’est pas un fanatique comme vous.

                  • C’est hélas le cas, Sheldon.

                    Et – en sus d’une certaine intelligence, il faut aussi une lucidité de base pour l’admettre. Et vous ne possédez ni l’une ni l’autre. Le fait que vous passiez à l’attaque ad-hominem très vite dans vos commentaires le prouve, Sheldon.

              • Sandrine says:

                Ne parlez pas d’innocence, Sheldon, vous ne savez pas ce que c’est, vous qui acceptez de tuer des milliers d’innocents dans le ventre de leur mère ! C’est vous qui êtes un véritable fanatique, sans coeur et sans âme. Mais vous ne pouvez pas comprendre, vous en êtes véritablement incapable.
                Tchetnik a totalement raison, et vos réponses sont creuses et nulles.

                • C’est curieux comme toutes les femmes qui sont mortes en avortant dans des conditions horribles ne vous choque pas. C’est vrai, toujours cette indignation à géométrie variable des intégristes de tout poil.

                  • Mais nul ne les forçait à avorter, Sheldon.

                    • Des gens désespérés peuvent commettre des actes désespérés.

                    • Tiens, l’avortement serait dans votre esprit devenu un acte “désespéré”.

                      Vous n’en finissez pas de vous contredire, Sheldon.

                    • C’est une réalité qui repose dur différentes raisons. For heureusement aujourd’hui les femmes peuvent le faire dans des conditions médicales décentes. Sans risquer leur vies. mais je gage que les femmes qui mourraient lors d’avortements clandestins étaient pour vous vous des femmes qui avaient méritées leurs sorts.

                  • Tinatine says:

                    Personne n’ obligeait ces femmes à tuer leur enfant …Elles savaient qu’elles commettaient un crime :même le code pénal républicain a été très clair à ce sujet . Aujourd’hui nombreuses sont les femmes qui ,suite à un avortement , perdent goût à la vie ..

                  • Sandrine says:

                    On peut dire la même chose que vous : c’est curieux que des milliers d’innocents sont morts à cause d’hommes et de femmes qui n’ont simplement pas voulu d’eux. Mort totalement gratuite.
                    Encore une compassion à géométrie variable des fanatiques comme vous Sheldon.

                    • Il y avait des avortements bien avant la loi Veil. Et en nombre considérable. A choisir si on ne peut pas sauver tout le monde, qu’on en sauve au moins en sauver une partie

                    • Sandrine says:

                      Vous sacrifiez des milliers d’innocents pour “une partie” de femmes.
                      Vous vous dites contre toutes sortes de tueries ou de crimes, mais vous êtes un assassin et pas qu’un peu !
                      Moi je préfère tous les sauver, je ne choisis pas une partie, question d’éducation sans doute.

                    • Ce n’est pas vous qui décidez. Ce sont les femmes qui veulent avorter qui décident

                    • Sandrine says:

                      Elles n’ont aucun droit de vie ou de mort sur un être humain.
                      Ce sont les fanatiques comme vous qui en donnent le droit.

                    • En fait si. Elles ont ce droit. Dura lex sed lex.

                    • Fabrice says:

                      Pas plus elles qu’une loi mortifère n’a droit de vie ou mort sur un être humain innocent.
                      Vous avez tout simplement l’esprit d’un assassin.

                    • Donc vous êtes contre la peine de mort.

                  • Cadoudal says:

                    votre logique : dédramatiser le crime , pour le confort du criminel et les multiplier ;
                    car l’ avortement est un meurtre, un crime.

                    belle logique nihiliste de l ‘humanisme athée ;

                    votre seule cohérence : c’est bien parce que les intégristes cathos sont contre.
                    c’est votre exigence scientifique rigoureuse qui vous dicte de tels raisonnements ?

                    • C’est juste une affirmation de croyants. Et c’est pour ça que l’avortement est quasiment autorisé partout.

                    • Mais vous êtes vous-même un croyant, Sheldon.

                      Vous croyez juste en des choses différentes…

                    • Pas faux. Je sais que la mécanique quantique est exacte. Et que la théorie de la Relativité est vraie.

                    • Tchetnik says:

                      Et en quoi la mécanique quantique ou la théorie de la relativité – que vous ne connaissez déjà pas en profondeur- vous donneraient elles des compétences pour parler pape ou avortements voilà une question qu’elle est bonne.

                    • Au vu de vos écrits je ne prends pas un gros risque a parier que j’en sais plus que vous dans ce domaine également. Elles ne me donnent aucune compétences particulières. Si ce n’est la méthode scientifique.

                    • Non Sheldon.

                      Outre que vous ne brillez guère dans ces domaines non plus, vous n’avez aucun esprit “scientifique”.

                      Vous êtes un intégriste.

                      Simplement, vous ne l’assumez pas.

                    • Je ne suis pas un intégriste. Contrairement à vous. Mais je ne peux pas vous reprocher de ne pas être scientifique. Vous avez le droit de croire. Que la mécanique quantique ne marche pas. Que la théorie de la Relativité est fausse ou que la théorie de l’Évolution n’est pas scientifique Après tout il y a des gens qui croient à la voyance, aux reptiliens d’Alpha du Centaure. Le choix est vaste.

      • Etienne says:

        Quant aux salopards d’assassins républicains, mettez-les dans votre panthéon.

        • Ou dans votre paradis.

          • Etienne says:

            En la matière, on ne vous a rien demandé : gardez-les pour vous.

          • Cadoudal says:

            Cooper ne se soucie pas d’être damné éternellement ou sauvé par le Christ ;

            il a la foi moderne: : pour lui la connaissance de la physique quantique est plus importante que la foi catholique;

            au contraire de Pascal était, lui, un grand savant;
            il avait la foi; et il rendait à Dieu et à la science , à chacun ce qui leur était dû.;

            • Pascal était un grand savant. C’est vrai. Mais fort heureusement il n’était pas le seul. Et la science n’est pas restée bloquée à l’époque de Pascal.

              • Cadoudal says:

                mais Pascal n’ a pas prétendu que sa supériorité intellectuelle
                l’ autorisait à mépriser la révélation chrétienne;

                au contraire, entre deux traités scientifiques, il rédigeait des “Pensées” pour convaincre de la nécessité de la foi chrétienne.

                • Je ne méprise pas. Je fais juste observer que si pour vous les théories scientifiques démontrées sont fausses, vous n’êtes plus dans le domaine de la science.
                  Laplace aussi était un grand savant. Et à Napoléon qui lui demandait la place de Dieu. Il répondit : “Sire je n’ai pas eu besoin de cette hypothèse”

                  • Tinatine says:

                    Bis repetita placent : Newton qui était aussi , à sa manière , un grand savant a eu besoin de l’ hypothèse de Dieu pour mettre en route son système planétaire ; c’ est pourquoi Napoléon qui était déiste a posé la question à Laplace car son hypothétique nébuleuse n’ explique pas grand chose .

                  • Cadoudal says:

                    la science développe ses théories avec la raison , à partir de principes évidents .
                    elle vise à rendre intelligible l ‘ordre naturel du monde dans lequel nous vivons;
                    mais vous employez la qualification de théories scientifiques pour habiller des hypothèses fumeuses ( Darwin entre autres);et en faites un usage malsain pour démolir la révélation divine.

                    • La théorie de l’Évolution est une théorie scientifique. Personne ne le conteste. Elle est même enseignée en terminale scientifique.

                    • Cadoudal says:

                      l’ astronomie relève de la raison seule , et non de la foi;
                      comme la mécanique automobile;

                      la foi a un autre domaine : notre raison d’ être , la fin à viser et les moyens à employer. pour l’ atteindre.

                    • Je suis d’accord. La foi n’a rien à voir avec la science.

                    • Sandrine says:

                      La science doit tout à Dieu.

                    • L’Homme mesure de toute chose.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Je vous rappelle que vos copains communistes ont tué de nombreux évêques, prêtres et religieuses qui n’en demandaient pas tant. Je vous rappelle que les communistes ont pratiqué les plus importants génocides de l’histoire de l’Humanité. IL s’agit de Mao Tse Tung et Staline. J’ai connu l’Espagne du temps de Franco. A cette époque, il n’y avait pas la criminalité et le banditisme qui ne cessent d’augmenter d’année en année. Des pages entières de faits divers dans le journaux. C’est devenu pire qu’en France.

  7. Pie XII… Le pire couard de l’histoire. (Israel Gutman Encyclopedia of the Holocaust)

    • Octave says:

      Pour Pr Sheldon Cooper : l’insulte et les déclarations péremptoires ne font pas l’Histoire et n’honorent pas celui qui les profère.

      • La formule n’est pas de moi.

        • alexderome says:

          Avez-vous lu le témoignage de Zolli que j’ai cité plus haut. Savez- vous que le Vatican a payé une partie de la rançon en or suite au chantage de Kappler en échange de l’arrêt des déportations. Savez- vous que Hitler voulait arrêter le pape dès le 25 juillet 1943, voir l’ouvrage Hitler parle à ses généraux. J’ai indiqué les sources pour Zolli.
          Les communistes ont discrédité l’action de Pie XII, il était plus facile d’allumer un système explosif et tuer une trentaine de soldats allemands via Rasella, sachant que les représailles seraient terribles (fosses ardeatines). Facile de critiquer le pape à partir d’une pièce de théâtre ou d’un film alors que les témoignages sont eux réels.

        • Etienne says:

          Cependant, vous la reproduisez. Triste sire.

          • Je cite un câble de l’époque du Foreign Office. Il n’est pas forcément inutile de remettre les choses en perspective.

    • Le Vatican.
      Combien de division ?

      C’est sûr que Pie XII ne pouvait pas gagner la Guerre !

      • On ne lui en demandait pas autant. D’un autre coté personne n’a demandé à l’Église de protéger des criminels nazis à la fin de la guerre.

        • Tinatine says:

          l’ Eglise n’ a pas protégé de criminels nazis en tant que tels à la fin de la guerre ; si elle l’ a fait , c’ est comme la Croix-Rouge dans l’ urgence et la confusion ; les deux prêtres yougoslaves qui ont pu aider des nazis à fuir étaient des agents américains .Les nazis n’ étaient pas forcément des criminels : exemple ,les nombreux allemands issus des troupes d’ occupations qui se sont mariés avec des françaises et ont fondé des familles dans ma région à la fin de la guerre .Comme cela vous a déjà été signalé , la répartition des criminels nazis entre la R.D.A. et l’Amérique s’ est faite à l’ occasion des accords de Yalta où l’ Eglise n’ a joué aucun rôle . Yalta c’était entre Staline , Roosevelt et Churchill .
          Au procès de Nuremberg , aucun prêtre ou dignitaire catholique n’ a été jugé ;procès inique puisque les dirigeants soviétiques n’ ont pas été jugés malgré leur collaboration avec l’ Allemagne nazie au début de la guerre pendant que les français se battaient contre l’ envahisseur allemand .

          • Des prêtres et prélats catholiques, notamment Hudal et Draganovic, ont été activement impliqués dans l’exfiltration de criminels de guerre recherchés en utilisant le réseau des couvents et des séminaires.

            • Tinatine says:

              Déjà répondu : ils collaboraient avec les services secrets américains et ont toujours été désavoués par l’ Eglise quand ils étaient pro -nazis au début de la guerre . Vous ne savez pas dans quelle mesure ils connaissaient l’ identité de ceux qu’ils aidaient .En ce temps -là , tout le monde dissimulait sa véritable identité et son rôle dans la guerre .

              • Ils n’ont jamais été désavoués et savaient très bien ce qu’ils faisaient. Quand on n’assume pas on sait se trouver des excuses.

                • Tinatine says:

                  Erreur , ils ont été désavoués par Pie XII . Comment pouvez -vous prétendre qu’ils savaient ce qu’ils faisaient ? Les bénévoles de la Croix-Rouge n’ avaient eux-mêmes aucune certitude sur l’ identité des gens qu’ils aidaient .

          • alexderome says:

            En effet Katyn a été oublié ainsi que l’ordre de Doenitz suite au drame du Laconia. Les U – Boot avaient recueilli les rescapés du Laconia qui venait d’être torpillé. Un ”Liberator” US ne trouva rien de mieux que de larguer des bombes sur les radeaux de secours où il y avait des britanniques afin de détruire les sous-marins allemands et italien venus à leur rescousse. Suite à cet acte, Doenitz ordonna de ne plus apporter assistance aux naufragés. Il ne fut pas jugé pour cet ordre.

    • A la différence de Sheldon Cooper qui libéra Oswiecim à lui tout seul…

      • Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne au Pr Sheldon Cooper ?

        • Tchetnik says:

          En effet, qui oserait sinon Sheldon lui-même, dans sa prétention qui n’égale que son ignorance?

          • Dans la connaissance du monde, ceux qui ne savent rien en savent
            toujours autant que ceux qui n’en savent pas plus qu’eux.

            • Tchetnik says:

              Dans ce cas, vous seriez un surhomme…En tout cas, cet aveu d’ignorance vous rédimerait presque s’il n’était accompagné d’un ego surdimensionné.

              • Mon égo est de taille normale. Quand je me regarde je m’inquiète. Quand je me compare je me rassure.

                • Sandrine says:

                  C’est bien parce que vous vous comparez que vous avez un ego surdimensionné. Mais vous ne pouvez le comprendre car votre orgueil vous aveugle. Essayez de travailler l’humilité pendant le Carême. Cela fera du bien à votre entourage.

                • Vous vous rassurez comme vous pouvez, Sheldon.

                  Mais essayez au moins – pour ne pas mentir à vous-même – de ne pas agir comme si vous saviez, quand en effet, vous ne savez rien.

                  • Je ne fais que suivre votre exemple.

                    • Pourtant, vous vous comportez ainsi sans que nul ne vienne vous provoquer, Sheldon.
                      Vous suivez alors quel exemple?

                    • Je ne crois pas avoir été insultant à votre égard. Je reconnais d’ailleurs que la réciproque est vraie également. Quelques piques sans doute de ma part. Si elles vont ont blessées je le regrette. Ce n’était pas mon intention.

                    • Commencez par soigner votre haine pathologique, Sheldon.

                      Et les qualificatifs dont vous gratifiez l’héritage tant culturel et historique Chrétien sont bien insultants, Sheldon. En plus d’être mensongers.

                      Vous devriez faire l’effort de vous relire…

                    • Pour quelqu’un qui reproche aux autres des attaques ad hominem…. Et question héritage il est bon d’évaluer l’actif comme le passif.

                    • Tchetnik says:

                      Justement, commencez donc par assumer le – très lourd – passif des idéologies que vous adorez, Sheldon. Passif bien plus lourd que ce que vous reprochez- mensongèrement- au Christianisme.

                      Vous vous sentirez bien mieux et n’aurez plus besoin de dénigrer vos interlocuteurs quand vous ne parvenez pas à contredire leurs références.

                    • Commencez par pensez par vous même.

                    • Tchetnik says:

                      Phrase qui ne veut rien dire, Sheldon.

                    • Connais toi toi même. Socrate.

                    • Mais vous n’avez jamais lu Socrate, Sheldon.

                      Juste quelques phrases gougeulisées que vous ne pouvez comprendre.

                    • Je n’ai jamais prétendu que je l’avais lu.

    • Tinatine says:

      Ce minable Gutman n’ a certainement pas vécu en Italie pendant la guerre ,sinon il n’aurait pas proféré semblable ânerie ; ce sont les dépositions des témoins authentiques qui méritent d’êtres citées ,celles du Rabbin Eugenio Zolli par exemple .

      • Il n’a rien d’un minable.C’est un historien israélien d’origine polonaise, survivant de la Shoah et l’un des spécialistes mondiaux du sujet.

        • Tchetnik says:

          David Dalin est un spécialiste mondialement reconnu, justement.

          • Jamais dit le contraire. Mais il n’est pas le seul.

            • Votre problème est que vous n’avez lu ni l’un ni l’autre, Sheldon.

              Pas plus que vous n’aviez lu Dufour ou Benassar.

              Vous vous contentez de gougeulier des références et de prendre ensuite celle que vous croyez aller dans votre sens.

              • Je n’ai jamais prétendu avoir lu Dufour et Benassar. Vous devriez arrêter l’usage de substances psychotropes.

                • Mais si, voyons, en tout cas pour Dufour, puisque vous vous êtes servi de lui comme caution de votre haine.

                  Vous voulez que l’on vous ressorte le fil où vous parliez de l’Inquisition?

                  En fait, vous avouez maintenant que vous ne l’avez jamais lu et que vous ne saviez donc pas ce qu’il écrit.

                  Vous vous réclamiez donc d’un auteur que vous n’aviez jamais lu.

                  Cela porte un nom, Sheldon. Et pas très flatteur.

                  • Je ne suis pas responsable de votre imagination délirante. Mais j’ai toujours une certaine sympathie pour les gens qui ont le rosé imaginatif.

                    • Tchetnik says:

                      Aucune imagination, Sheldon.

                      Il suffit de reprendre tous vos posts précédents.

                      Et – désolé d’avoir à vous le dire- mais dans vos attaques ad hominem, vous vous répétez.

                    • Je ne me répète pas plus que vous.

              • pamino says:

                (Bravo, mais dû à mes goûts gelés d’orthographe je prefère ‹ gouguelier › ou même ‹ gougueiller ›.)

        • Etienne says:

          Au service de quelle idéologie ?

  8. Quand donc MPI se décidera-t-il à supprimer les commentaires orduriers de ce « Sheldon Cooper » ?

    • Etienne says:

      Le plus tôt sera le mieux.

      • pamino says:

        Il s’appelait autrefois MCF 68 ou quelque chose de semblable. Si je ne me trompe pas, il fut banni et revint beaucoup plus tard sous son nom actuel. Il me semble être scientifique comme Mozart était franc-maçon.

        • Il était franc-maçon Mozart ?

          • Steph says:

            Votre culture est bien limitée…

            • Je ne prétends pas être omniscient.

              • Cadoudal says:

                mais vous pontifiez en permanence;

                vous vous prenez pour le nombril du monde , sans produire un manuel de géographie.

                vous méprisez les cathos, qui ne croient pas à votre Science supérieure, à Darwin,, au matérialisme, à l’ athéisme, à votre soi-disant exigence de démonstration importée des mathématiques.

                .

                • Que vous rejetiez de manière aussi légère la théorie de l’Évolution prouve – outre que vous n’en avez jamais rien lu – que votre aveuglement idéologique refuse toute remise en cause, même factuelle de votre croyance…..

                  • Mais outre que vous prétendez bien être omniscient – sur des sujets sur lesquels vous n’avez en effet ni études ni expérience – votre croyance dans ce qui n’est qu’une théorie, qui n’a jamais été scientifiquement prouvée est bien ce qu’elle est: une croyance.

                    Et vous en êtes un fanatique.

                    • Elle est scientifiquement prouvée. Il me semble qu’un saint de l’Église catholique a déclaré que c’était plus qu’une hypothèse. Que vous ne croyez pas les scientifiques, je peux le comprendre, les fanatiques religieux n’admettent jamais les faits scientifiques, Mais manifestement je suppose que saint Jean Paul II est également dans l’erreur pour vous.

                  • Tinatine says:

                    il existerait donc des faits pouvant étayer la théorie de l’ évolution ? Jamais entendu parler de tels faits . Le singe Lucy peut-être ?mais c’ est un authentique singe
                    Aurait- on trouvé des hommes dotés de 48 chromosomes comme leurs supposés ancêtres?

                    • Oui. Je vous recommande la lecture des cours d’Ernst Mayr dans la chaire de François Jacob au collège de France.

                    • Tinatine says:

                      Jean -Paul deux n’ a jamais déclaré que la théorie de l’ évolution était plus qu’ une hypothèse ; il n’ était pas présent à lAcadémie pontificale des sciences le jour de cette réunion de 1996 ,il n’ a donc pas prononcé de discours ; il n’ a pas signé ce texte dont la première partie a été rédigée par son théologien privé , le Père Cottier ; la seconde partie qui contient la phrase polémique , a été rajoutée à l’insu du Père Cottier .

                    • E fait c’est bien ce qu’il a dit dans son Message aux participants à l’Assemblée plénière de l’Académie pontificale des Sciences.

              • Steph says:

                Inutile de le dire, on l’avait compris.

    • alexderome says:

      Je suis contre le fait de censurer qui que ce soit, le prof peut s’exprimer librement, la censure est assez présente pour en faire davantage.

      • Le fait est que le malheureux est habité, il ne s’exprime pas librement.

      • Etienne says:

        Censure ?
        C’est plus exactement l’aération d’un lieu rendu insalubre. Une mesure d’ hygiène.

  9. Et moi je redis que ce Sheldon Cooper (rien ne prouve qu’il est professeur) n’a rien à faire sur MPI.
    MPI devrait supprimer les messages de cet imposteur qui n’écrit que pour le plaisir de faire de la provocation.

    • Etienne says:

      Parfaitement de votre avis.
      Ce type est un troll.
      Sa caractéristique est la contradiction radicale par nombrilisme.

  10. Ce “mini” cooper intervient sur d’autres sites. Parions qu’il n’a pas grand-chose à faire de sa pauvre vie. Plaignons-le et surtout, ignorons-le ; il finira par se lasser …

  11. Tinatine says:

    Pourquoi n’ y aurait-il aucun rapport entre la foi et la science ? Les chrétiens savent que Dieu a tout fait ” avec nombre , poids et mesure ” (livre de la sagesse ) ; un exemple parmi d’ autres , c’est en méditant sur le psaume 8 , verset 9 que Matthieu Fontaine Maury a eu l’intuition des courants marins et a fondé l’ océanographie ; les chrétiens ne versent pas dans la pensée magique .
    Psaume 8 ,verset 9 : les poissons de mer qui parcourent les sentiers de l’ Océan …

    • C’est que la foi ne peut pas être un objet d’étude en science. Comme Dieu en fait. Comment voulez vous tester quelque chose qui n’interagit avec rien. Par contre avoir la foi ne vous empêche pas d’être un scientifique. Comme l’abée Lemaître. Mais il n’y a pas d’hypothèse Dieu dans la mécanique quantique, le Relativité générale, ou le Big Bang.

  12. Soupape says:

    1 – Erreur ! Dieu “interagit” : il s’est manifesté dans l’Histoire des hommes. IL leur a parlé.

    Ainsi le jeune Moïse … a vu le Buisson Ardent … qui ne se consumait pas …
    Le jeune Moïse s’est arrêté … pour comprendre ce phénomène … Et Dieu lui a parlé …

    Et Dieu a demandé à Moïse d’aller parler au Pharaon.
    Mais Moïse a refusé, …disant qu’il ne “savait pas” … (n’osait pas)
    parler à quelqu’un comme le Pharaon
    Alors Dieu a accepté que Moïse … se fasse assister par Aaron …

    Avant Moïse, Dieu a parlé à Abraham …

    Avant Abraham, Dieu a parlé à Noé …

    Après Moïse, Dieu a parlé … par les Prophètes …

    Mais les Prophètes avaient peu de succès : …
    C’étaient des hommes
    Israël se convertissait un temps … mais retournait ensuite aux idoles …

    C’est pourquoi Dieu a envoyé Jean Baptiste, puis carrément son Fils, Jésus.

    Et Jésus a accepté de mourir … pour attester (témoigner) de la Vérité de Ses Paroles.

    Par la suite, beaucoup de chrétiens … ont accepté de mourir pour le Nom de Jésus.

    2 – Mais vous … vous n’OSEZ PAS … invoquer le Dieu des Apôtres de Jésus-Christ,
    et lui PARLER.

    Il faut vous mettre … à parler à Dieu … (pour commencer, parlez-lui comme ça vous vient !).

    Je vous ai invité plusieurs fois à le faire. Vous n’en avez jamais tenu compte.

    Vous êtes un PLEUTRE (un poltron !) … Vous avez PEUR de Dieu …
    Vous avez PEUR de LE Rencontrer ..

    Invoquez LE !

    Tant que vous n’aurez pas essayé … de LUI parler …
    inutile d’encombrer les colonnes de MPI …

    Bien entendu, si vous parlez à Dieu, … ne le prenez pas pour un con … IL sait où vous en êtes !

    • Pour moi comme pour Protagoras, L’Homme est la mesure de toute chose.

      • truelle27 says:

        Pr Sheldon Cooper de mes deux, tu en as bien deux, j’espère ? Ou comment faire passer pour vraie une proposition à laquelle on ne peux adhérer. ? En jouant à Sheldon le Narcisse Cooper ! Et, puisque dans tes élans humanistes, l’homme est la mesure de toute chose, fait donc comme Protagoras et admet que l’opinion de chacun est vraie… Cesse ensuite de te polir le poireau devant ton écran et de contredire les autres en permanence car on fini par reconnaitre l’arbre ( et le sophiste ) à ses fruits. La seule mesure de l’Homme… c’est Dieu.
        Certes, cela n’est pas facile à comprendre avec un cerveau de gauchiste, n’est ce pas ?

      • Manifestement, vous n’avez pas plus lu Protagoras que Dufour ou autres…

        Difficile pour une cause d’être son propre effet ou pour un effet d’être sa propre cause.

  13. Cadoudal says:

    ” Je suis d’accord. La foi n’a rien à voir avec la science.” Cooper

    ad contra:

    ” Ref st Thomas – somme théologique -I- q1- art 5 la doctrine sacrée est-elle supérieure aux autres sciences ?
    La théologie , science pratique et spéculative, dépasse toutes les autres sciences.
    Parmi les sciences spéculatives la science sacrée est prééminente ; on doit appeler la plus digne celle qui est la plus certaine et
    s’ occupe des plus hauts objets.
    La science sacrée l ’emporte sur les autres sciences spéculatives ; elle est plus certaine , car
    les autres tirent leur certitude de la lumière naturelle de la raison humaine qui peut faillir, alors que la science sacrée
    tire sa certitude de la lumière de la science divine qui ne peut se tromper.”

    “C’est elle aussi qui a l’ objet le plus élevé , puisqu’elle porte principalement sur ce qui dépasse la raison , au lieu que les
    autres disciplines envisagent ce qui est soumis à la raison.
    Parmi les sciences pratiques , on doit dire supérieure celle qui ne vise pas , au delà d’ elle même , une autre fin , telle
    la politique pour l’ art militaire ( le bien de l’ armée et ordonné à celui de la cité).
    Or la fin de notre doctrine n’est autre que la béatitude éternelle, but auquel se réfèrent , comme fin suprême,
    toutes les autres fins des sciences pratiques. De toute façon la science sacrée est donc prééminente.”

  14. Manifestement j’en ai lu plus que vous.

  15. On a encore plus progressé.

  16. J’en ai lu plus que vous c’est certain.

  17. Fabrice says:

    C’est ce que je dis, vous êtes bien incapable de le comprendre pour l’instant.

  18. Fabrice says:

    C’est ce que je dis, vous êtes incapable de le comprendre pour l’instant.

  19. J’ai compris. Et bien avant vous.

  20. Fabrice says:

    Malheureusement tous vos commentaires montrent que vous n’avez rien compris du tout, et que vous n’êtes pas dans la bonne direction pour changer.

  21. Heureux les simples d’esprit dans votre genre.

  22. Tinatine says:

    Fabrice ,ne soyez pas vexé par la réponse de Sheldon ; une insulte de sa part équivaut à un compliment : comme nous l’ avons appris en mathématiques : moins fois moins égale plus .

  23. Tinatine says:

    Fabrice , ne soyez pas vexé par la réponse du pseudo professeur : une insulte de sa part équivaut à un compliment : comme nous l’ avons appris en mathématiques : moins fois moins égale plus .

  24. Tchetnik : says:

    On se demande bien ce que vous auriez compris, Sheldon

    Il ne suffit pas de se prendre au sérieux pour être sérieux.

  25. Sheldon est imprégné des mensonges et bobards initiés par les philosophes des lumières qui on ré-écrit l’histoire pour pouvoir recruter de petits caporaux anticléricaux et théophobes dans toutes les couches de la population. Mais surtout chez les intellectuels embourgeoisés, comme tous ces soixante-huitards fils de riches (de gauche, leur argent est à l’abri s’ils se prétendent de gauche et qui sont au pouvoir partout) en sont une illustration.
    “Les socialocommunistes aiment beaucoup les pauvres, ils font tout pour en augmenter le nombre”

  26. Je suis jute imprégné de la culture scientifique.

  27. Cadoudal says:

    vous êtes juste un athée qui méprise la foi et qui ne raisonne pas.

  28. Je suis athée. Mais je ne méprise pas la foi.

  29. Cadoudal says:

    en étant athée vous méprisez Dieu, auquel tout le monde est tenu de rendre gloire et honneur; autant qu’il peut;

    vous faites sans arrêt la distinction : foi, science:

    étant entendu, pour vous, que les esprits scientifiques laissent la foi aux esprits faibles,trop faibles pour accéder à la science

    un argument que l ‘on trouve souvent sous la plume de Nietzsche, le faux prophète de la “mort de Dieu”

  30. Nietzsche est un philosophe pas un prophète. Après je constate. Plus de 90 % des scientifiques se déclarent athées. Mais ils pourraient se déclarer croyants que pour moi ce serait la même chose. Comme le disait Laplace, pas besoin de l’hypothèse Dieu.

  31. Fabrice. says:

    Merci, Tinatine, mais je ne suis pas du tout vexé, plutôt heureux de voir que Dieu a choisi les petits et les simples d’esprit comme moi pour confondre les grands et les orgueilleux de ce monde comme l’est Sheldon.
    Les simples d’esprit iront au Ciel, les orgueilleux comme Sheldon en enfer, selon la parole même de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Mais Sheldon ne l’a toujours pas compris.

  32. L’Enfer ? De toute façon Satan m’habite