Les 13 officiers signataires d’une lettre ouverte à l’attention du président de la République Emmanuel Macron dénonçant le Pacte Mondial sur les migrations risquent des sanctions disciplinaires.

Interrogé par le journal L’Opinion, le cabinet du ministre des armées a admis que les 11 généraux, l’amiral ainsi que le colonel dont les noms figurent en bas de cette lettre pourront être sanctionnés :

« Ces propos sont inadmissibles et indignes. Les généraux 2S qui ont signé ce texte sortent du devoir de réserve auquel ils sont soumis. Ce devoir de réserve les oblige et ce d’autant plus qu’en tant qu’officiers généraux ils incarnent le sommet de la hiérarchie militaire, c’est à dire qu’ils ont la charge de montrer l’exemple. En dérogeant à leurs devoirs, ils sapent ce qui les a conduits aux responsabilités du haut desquelles ils donnent aujourd’hui des leçons. Ce faisant ils ne répondent pas à leurs obligations statutaires et s’exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l’opportunité dans les jours à venir. »

Ces officiers, en mettant en garde le président de la République sur les futures funestes conséquences du Pacte de Marrakech, n’ont pourtant fait que défendre la France d’une invasion programmée selon leur devoir de soldat. Honneur à eux !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. Jamais bon de voir dans un pays de la grogne chez les militaires et les policiers soit ont va vers un renversement du pouvoir ou bien un état dictatorial qui ne veut rien lâcher.

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Rien lâcher ?
      Plus d’ armée, plus de policiers à la solde du pouvoir comment pourrait-il instaurer une dictature ?

  2. Macron ne cesse de se singulariser.

    Macron ferait bien … de cesser de donner des leçons de philosophie à tout le monde.
    Nous n’avons pas attendu après lui … pour penser.

    On l’a élu pour gouverner … la France,
    pas pour comploter dans le dos des Français …
    en appliquant des philosophies fumeuses … qu’il n’a jamais reçu mandat d’appliquer !

    Macron ne sait même pas tenir … la date de ses promesses,
    concernant les fameux 100 euros, que, probablement, personne ne verra jamais …

    Enfin macron n’a jamais fait son service armé.
    Il n’a donc pas les qualités minimales … indispensables pour être Chef des Armées !
    Donc, une bonne Destitution, pour incapacité avérée … et notoire, … serait la bienvenue.

    Qu’il retourne chez Rothschild, si ce dernier le veut encore … comme banquier ancillaire !

    Sinon, il peut aller à la soupe populaire … et dormir sous les ponts …
    Ce serait, pour lui, une bonne occasion de philosopher !

  3. Pierre Gouverneur says:

    Montrer l’exemple, l’on aimerait que les élus au pouvoir, actuellement, le montrent. Quant au devoir de réserve des militaires, il ne devrait s’appliquer que dans le cadre de l’obéissance aux ordres donnés à l’armée, et, aucunement, sur les décisions politiques du pouvoir. Les militaires font preuve de dévouement , corps et âme à la France mais ils sont, évidemment aussi, citoyens dotés du droit de critiquer la politique internationale du gouvernement en place, surtout s’ils estiment que cette dernière est néfaste pour la sécurité des Français.
    Le pouvoir jupitérien n’a pas droit d’exister dans une véritable République démocratique, sinon, c’est un régime dictatorial ….

  4. Comme tous les connards de dictateurs, ceux qui nous gouvernent refusent de voir le réel. Ils ne comprennent pas qu’ils se heurtent au reliquat de bon sens des gens, malgré le matraquage de la propagande d’Etat. Ils vont commettre faute sur faute et augmenter le nombre de mécontents, jusqu’à l’explosion. Mais cette explosion est voulue par les mondialistes qui se moquent du sort de ces connards, mais veulent la mort de la France chrétienne. Un petit grain de sable va mettre par terre les espoirs des mondialistes et leurs suppôts.

  5. balaninu says:

    Merci à vous chers soldats dont les titres sont élevés. Oui vous défendez la France en expliquant au “chef” de notre état, ce qui se passera si nous absorbons tous ces musulmans. Car ils le sont tous ! détruire la France est leur but. Ils sont les mains du N.O.M. Effectivement tous ces onusiens n’en ont rien à faire des pays envahis. Les envahisseurs sont là pour détruire notre pays chrétien. Et il est tout-à-fait normal que ceux qui dont c’est le métier de défendre un pays s’insurgent contre ces idées folles d’un petit dictateur. Mais tous les dictateurs ont très mal fini.
    A nous français de montrer à ces envahisseurs et à ce pleutre ce qu’est réellement la Fille aînée de l’Eglise. Que cela lui plaise ou non.

  6. Gabriel Zallas says:

    Remplaçons les terme “les Généraux” par le Président, les verbes au pluriel par les mêmes au singulier en supprimant le mot militaire après hiérarchie et nous avons là un discours taillé sur mesure pour Macron lui-même. En a-t-il conscience au moins ou le conseiller qui a préparé son texte est trop ignare pour avoir saisi le sens. A MOiNS QUE CE SOIT UN MESSAGE CODE à lire entre les ligne…

  7. Bienconscient says:

    LE JOUR où la police et l’ armée seront d’ accord pour dénoncer cet invasion programmée et imposeront leurs forces pour lutter contre ces pouvoirs politiques faibles et soumis, la situation du pays s’ améliorera plus rapidement qu’on le pense

  8. Arthur Gohin says:

    Les militaires ont toujours parlé contre le gouvernement quand ils estimaient que la situation l’exige, ainsi le Général de Gaule le 18 Juin 1940.
    Mais par ailleurs les généraux français feraient bien de commencer par balayer devant leur porte :
    https://reseauinternational.net/lettre-ouverte-au-general-pierre-de-villiers/
    Ils voudraient qu’on les écoute, mais n’écoutent pas ceux qui leur écrivent.