Depuis quelques mois, des initiatives se multiplient pour reprendre le contrôle de notre économie, en redonnant du sens aux actes d’achat des consommateurs. Du lait, un parfum ou des vêtements, découvrons quelques-unes de ces initiatives patriotes.

Une brique de lait qui rémunère équitablement les producteurs

La brique de lait « C’est qui le patron ?», propose aux consommateurs de fixer eux même le prix qu’ils sont prêts à payer pour que les producteurs puissent gagner dignement leur vie.

Par ailleurs, la marque réalise des économies importantes sur le packaging du produit et la communication.

Ainsi, la brique de lait « C’est qui le patron ? » rémunère bien mieux les producteurs pour un prix comparable à un lait de marque.

Voici par exemple les choix votés par les consommateurs dans la composition du prix de ce lait :

D’autres produits du quotidien comme le miel, la viande hachée ou le fromage blanc ont été lancés ces dernières semaines.

Un parfum dont les bénéfices aident des soldats, des agriculteurs et des artisans

Le Parfum Nation, lancé en avril 2018, est une initiative de patriotisme économique visant à rediriger les bénéfices d’un article vers des corps de métiers en difficulté et à reprendre le contrôle d’un secteur qui ne cesse d’enrichir quelques milliardaires.

Ce parfum patriote reverse 100% des bénéfices réalisés à des associations d’aide aux agriculteurs, aux militaires et aux artisans.

Dans un parfum classique, la plupart des revenus sont généralement dépensés en marketing et en publicité. Par exemple, Chanel investit en publicité, marketing et promotion entre 800 millions et 1 milliard d’euros chaque année ! Ainsi, l’achat de ce type d’article finance avant tout la publicité et l’actionnariat de ces entreprises.

Plutôt que de rémunérer des actionnaires et de payer des fortunes en publicité, le Parfum Nation reverse ses bénéfices aux associations Solidarité Défense, Solidarité Paysans et Rempart.

Des vêtements créés, sérigraphiés et confectionnés en France

Créée en 2013, la marque Orijns fabrique une gamme de vêtement créés, sérigraphiés et confectionnés en France. Cette marque met clairement en avant l’impact économique, social et environnemental d’une production en France.

Bien entendu, ce type de production n’est pas compétitif vis-à-vis de marques à bas coûts. Toutefois, la marque ne se positionne pas non plus sur des tarifications « luxe » et essaie de proposer des prix milieu de gamme.

A nous de nous interroger sur nos modes de consommation. Renouveler moins fréquemment notre garde-robe, prendre soin de nos vêtements et acheter des produits plus robustes, fabriqués par nos compatriotes est une manière de reprendre le contrôle du secteur textile.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Geneviève says:

    On peut aussi ajouter les chaussures Bionat qui est une entreprise artisanale française spécialisée dans la fabrication de chaussures dans le respect d’une éthique bio. Les cuirs utilisés sont d’excellente qualité. Les procédés de tannage et de teinture sont respectueux de l’environnement.
    Vous retrouverez dans la boutique d’usine un choix important de vêtements et accessoires bio

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !