Une seule des quatre banderoles ci-dessous a fait l’objet d’une plainte. Devinez laquelle…

banderole-autoroute-communiste

banderole-autoroute-migrants-calais

banderole-cgt-autoroute

banderole-charles-martel

Les plus perspicaces de nos lecteurs auront compris que seule la banderole “Je suis Charlie Martel” a fait l’objet d’une plainte.

Et cette plainte n’a pas été déposée par n’importe qui ! C’est le préfet du Rhône qui a annoncé aujourd’hui qu’il portait plainte contre l’affichage au-dessus de l’autoroute A6 près de Lyon d’une banderole « Je suis Charlie Martel ».

Une banderole de 12 mètres de long, sur laquelle était écrit « Je suis Charlie Martel », avait été retrouvée accrochée aux grilles d’un pont enjambant l’A6 à Dardilly (Rhône), en périphérie nord de Lyon.

« Charles Martel, duc des Francs, est fréquemment cité comme une inspiration par l’extrême droite, au mépris de la réalité historique. Du reste, au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo, de nombreux activistes d’extrême droite avaient défilé en claironnant Je suis Charlie Martel », a indiqué la préfecture.

On ne savait pas que le préfet était aussi payé pour nous donner un cours d’Histoire… Nous sommes par contre moins étonnés de le voir exercer des pressions à l’encontre d’opposants politiques. Tout cela correspond parfaitement au mode de gestion autoritaire de Manuel Valls.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :