Le ministère de la Justice s’est rassuré et se félicite sur son site de ce que les Français soient confiants dans leur Justice. Pour cela, le ministère s’appuie sur un sondage réalisé par Infostat Justice, un bulletin d’information statistique dépendant du ministère lui-même. Entre les conclusions du ministère et celles du bulletin, on remarque cependant de grandes différences.

justice

Tout d’abord le ministère n’a pas du tout la même approche que celle du bulletin alors que le mot d’introduction est sans équivoque, évoquant le souhait des Français d’une réforme pénale urgente (nldr : 87%). Le ministère de la Justice ne fait que jouer sur les mots car ce qui est « confiance dans le système judiciaire » devient « confiance dans la Justice ». La nuance mérite d’être mise en avant car le titre pourrait paraître trompeur.  De plus, on ne voit qu’un tableau de statistiques alors que les indications sont beaucoup plus nombreuses et qu’il apparaît notamment que la confiance des Français a légèrement baissé en 2012 par rapport à 2001. On remarque surtout que les Français sont satisfaits des jugements et du tribunal et c’est ce qui est mis en avant mais c’est loin d’être concluant pour le reste.

Ainsi pour 95% des Français, la justice est trop lente ; pour 88% elle est trop complexe et pour 55%, elle n’est pas efficace et si on ajoute  les 87% voulant une réforme citée plus haut, on est loin de trouver une satisfaction. Bizarrement, tous ces chiffres ne sont pas mentionnés sur le site du ministère pour qui n’aurait pas la curiosité d’aller à la source. Il faut aussi faire remarquer que ces chiffres ne font aucune différence entre affaires au civil et affaires au pénal, ce qui de fait brouille un peu les résultats. Cependant 60% des victimes en pénal sont satisfaites du jugement contre plus de 80% pour le civil. Selon un sondage récent de BVA pour le Parisien, 75% des Français estiment que la justice fonctionne mal, un niveau de défiance jamais atteint depuis 1962.  Ce même sondage indique que 59% des Français ont une mauvaise image de Taubira. Tout semble donc loin d’être satisfaisant.

Il semblerait que la confiance des Français en la Justice soit loin d’être aussi bonne que ce que le Ministère veut bien nous dire. Il ressort que son efficacité est mise en doute tout comme son fonctionnement. Comme régulièrement dans les sondages, on retrouve un désir de réforme important et urgent mais pas sûr que ce soit celui que veut nous vendre Madame Taubira.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :